Mostaganem : «des villes satellites» en projet

13/01/2022 mis à jour: 03:21
1247

Suite à l’indisponibilité des assiettes foncières qui constitue un véritable frein pour le développement immobilier, un ambitieux programme de villes satellites va être lancé prochainement. 

Son objectif est de résoudre les problèmes des assiettes foncières, «devenus très rares au niveau national», a révélé le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, lors de sa dernière visite de travail à Mostaganem. 

Ces grands pôles seront réalisés autour des grandes métropoles, afin de les désengorger et de résorber le déficit considérable en logement social, ajoute le commis de l’état. 

Ce programme, qui s’étale sur cinq années, «ne sera réalisé sur le terrain qu’après avoir dégagé toutes les entraves techniques et juridiques des assiettes foncières», a précisé M. Mohamed Tarek Belaribi. 

Ces politiques de planification urbaine de grande ampleur engagées sont aussi un outil déterminant pour les villes durables, et un desserrement au profit des grandes concentrations urbaines. Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a également annoncé qu’un programme supplémentaire de 15.000 logements de la formule location/ vente «AADL» sera lancé durant cette année 2022 au niveau national. 

«Une convention de financement de ce programme d’habitat supplémentaire avec le Crédit populaire algérien (CPA) va être signée incessamment», souligne le ministre. Notons que la wilaya de Mostaganem a bénéficié d’un nouveau quota de 5000 logements pour l’année en cours. 

Les travaux seront lancés après la régularisation de la problématique des assiettes foncières. Les logements en cours de réalisation sont estimés à 6488 logements de formule «Publics Locatifs» et «Promotionnels». 

Par ailleurs, il existe aussi un total de 4367 logements qui ne sont pas encore lancés en raison de l’indisponibilité des assiettes foncières. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.