Meskiana (Oum El Bouaghi ) : Le barrage de Chebabta tarde à voir le jour

07/06/2022 mis à jour: 15:28
1718

Beaucoup d’encre a coulé à propos du barrage de Chababta, un projet hydraulique censé booster le secteur agricole et surtout le maraîchage de la région de Meskiana, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi. 

Inscrit pour le début de l’année 2012, ledit projet n’a pas été lancé. Son gel est dû à la conjoncture économique des dernières années. 

Néanmoins, avec l’embellie financière résultant de l’augmentation du prix de pétrole, l’on s’attend à ce que les pouvoirs publics lancent les travaux de cet ouvrage hydraulique, prompt à valoriser la fameuse plaine de Meskiana, qui était connue par le passé par sa production prolifique en maraîchage, dont la carotte, les fèves, les pommes de terre, et même les fruits comme le melon, les pommes et les amandes. 

Pour une autorisation de programme de 200 millions de dinars, ce barrage devait irriguer quelque 3 000 hectares, tout comme il alimentera la ville de Meskiana en eau potable. 

En effet, la population de cette cité de 40 000 âmes souffre du manque du précieux liquide et les lâchers d’eau se font avec parcimonie. 

Le projet en question, qui disposera d’un volume d’eau de près de 18,4 hectomètres cubes par an, permettra d’irriguer 3 000 hectares. Sa réalisation ne prendra que 15 mois, étant donné que les études ont été faites. 

En parallèle, de nombreux projets d’épuration des eaux usées sont prévus à Aïn M’lila, Oum El Bouaghi et Meskiana. Les eaux desdites stations serviront aussi à l’irrigation des terres agricoles, attendu que les eaux des forages existants demeurent insuffisantes avec la démographie en hausse actuellement. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.