Mascara : Les distributeurs de lait subventionné sur la sellette

24/03/2022 mis à jour: 09:50
4741
Le circuit de distribution du lait est sous tension

L’approvisionnement régulier des marchés locaux en produits de base pendant le mois de Ramadhan ainsi que la lutte contre toute forme de fraude, de spéculation et de surenchère sur les produits alimentaires est le défi lancé par les autorités de la wilaya de Mascara.

Dimanche 20 mars, le premier responsable de la wilaya, Abdelkhalek Saouda, en visite de travail à la laiterie El Emir de Tizi, à 10 km de Mascara, a invité le directeur de cette entreprise publique filiale du groupe Giplait, Yacine Guettaf, à sensibiliser les distributeurs de lait sur la nécessité de respecter leurs engagements, notamment en matière de livraison du lait subventionné directement aux commerçants à travers toutes les communes de la wilaya. 

«Tout détournement ou changement de destination de ce produit sera sévèrement sanctionné, surtout durant le mois sacré de Ramadhan prochain où le lait doit être disponible et en quantité suffisante», a mis en garde le wali les distributeurs. 

Pour déterminer les responsabilités, M. Saouda a invité le directeur du commerce à dresser la liste de l’ensemble des distributeurs afin de suivre et de contrôler la traçabilité du lait en sachet depuis sa production jusqu’à sa vente au détail pendant le mois sacré de Ramadhan.

De son côté, le directeur de la laiterie El Emir, Yacine Guettaf, a tenu à rassurer quant à la disponibilité du lait pasteurisé conditionné (LPC).

«Les instructions du wali lors de sa visite dans notre entreprise ont été axées sur la nécessité d’assurer un approvisionnement régulier et en quantité suffisante en lait sur le marché», relate par téléphone M. Guettaf, dimanche. 

Et d’ajouter : «Un plan d’action est déjà mis en place pour que le lait en sachet et tous les autres produits de notre entreprise soient disponibles. De toutes les façons, je peux vous dire qu’il n’y aura pas de pénurie de lait pendant ce mois sacré de Ramadhan.» 

L’entreprise, faut-il le souligner, reste tributaire des quotas de lait en poudre distribués par l’Office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers (ONIL).

En outre, le directeur des coopératives des céréales et légumes secs (CCLS) et celui de la minoterie Béni Chougrane, filiale du groupe Agrodiv, ont été appelés à «assurer suffisamment les légumes secs, la farine et la semoule sur le marché local pendant le mois de Ramadhan et de lutter contre la pénurie et la spéculation.»  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.