Mascara : 271 fuites d’eau enregistrées

12/11/2023 mis à jour: 20:40
1962

L’entreprise l’Algérienne des eaux (ADE) de Mascara a recensé 271 fuites d’eau dans le chef-lieu de la wilaya et les communes relevant de la daïra de Mohammadia, ainsi qu’au niveau d’un tronçon du canal de transport à partir de la station de dessalement de l’eau de mer de la Macta d’Oran, ce qui entraîne une perte de 9000 mètres cubes d’eau chaque jour. 
 

La déperdition de ces volumes d’eau s’explique par la présence de fissures sur diverses canalisations de distribution, notamment des conduites anciennes et fragiles à travers les quartiers. C’est dans ce contexte qu’une campagne visant à éradiquer ces fuites a été lancée mardi 7 novembre. Des équipes techniques, provenant de 15 wilayas, ont été mobilisées pour effectuer des réparations pendant une période de dix jours. 

Selon les données de l’ADE, les fuites avaient été repérées au niveau des réseaux de distribution d’eau de sept communes, dont six relevant de la daïra de Mohammadia, en plus dans les différents quartiers de la capitale de la wilaya qui concentre à elle seule la moitié du total des fuites recensées. L’objectif de cette opération est de préserver l’eau potable, dont la perte est l’une des principales causes du problème de pénurie d’approvisionnement des citoyens. 
 

Elle vise également à éviter le risque de transmission de maladies hydriques et à réduire les coûts de réparation.
Le coup d’envoi de la campagne pour éliminer les 271 fuites d’eau a été donné par le wali de Mascara, Farid Mohammedi, et les agents chargés de l’opération ont entamé leur mission à partir du quartier El Argoub en direction des points ciblés. Sur les lieux, le wali a annoncé le début, à partir de la semaine prochaine, de l’opération d’installation de 1 800 compteurs d’eau dans les habitations des regroupements et autres zones résidentielles de la commune de Mascara qui n’en sont pas encore équipés.

 Cette opération «vise à quantifier les quantités d’eau destinées aux citoyens, à contrôler leur utilisation et leur gestion et à garantir la perception des coûts de consommation pour l’entreprise l’ADE», a-t-il dit. Et d’ajouter : «Les fuites d’eau sont un problème qui nécessite une action, car elles représentent un gaspillage d’une ressource précieuse pour laquelle l’Etat dépense d’importants budgets.» 

Il a appelé, en outre, les membres de l’ADE à une gestion responsable, les citoyens à l’économie, à éviter le gaspillage et à s’abstenir de toute forme d’exploitation illégale des ressources en eau.             

Copyright 2024 . All Rights Reserved.