Lutte contre le trafic de drogue : Saisie d’un million de comprimés psychotropes à El Oued

20/01/2024 mis à jour: 14:00
1337
Photo : D. R.

La lutte contre le trafic de drogue, notamment les psychotropes, se poursuit alors que le phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur. En effet, les éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya d’El Oued ont saisi un million de comprimés psychotropes et arrêté quatre barons de la drogue, a fait valoir, avant-hier, un communiqué de ce corps, cité par l’agence APS.

«Le groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’El Oued a saisi un million de comprimés psychotropes de type Prégabaline 300 mg, 14 véhicules et plus de 450 millions de centimes», a ajouté la même source. Le même groupement a également «arrêté quatre barons de la drogue et identifié trois individus qui sont toujours en fuite», selon le communiqué.

Cette opération a été «menée juste après le démantèlement d’un réseau international spécialisé dans le trafic de cocaïne, le groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’El Oued ayant poursuivi ses efforts pour faire tomber les narcotrafiquants et les barons de la drogue, en élaborant un plan pour l’exploitation d’informations faisant état de l’entrée d’importantes quantités de ces poisons à travers un pays voisin», lit-on dans le communiqué.

Le plan a permis de localiser le lieu exact des narcotrafiquants et d’intercepter leurs véhicules chargés d’importantes quantités de drogues. Les mis en cause seront présentés devant le procureur de la République près le pôle pénal spécialisé d’Ouargla, conclut le communiqué.

Des quantités importantes de drogues, tous types confondus, sont saisies et des centaines de trafiquants arrêtés régulièrement. Ces efforts sont consentis par les différents corps de sécurité et les unités de l’Armée nationale populaire pour faire barrage aux tentatives d’introduction de ces produits illicites via les frontières.

Plus de 58 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en Algérie durant l’année 2022, dont 58,87% dans les wilayas de l’Ouest, selon un bilan de l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLCDT). La même source note également la saisie de plus de 11,3 millions comprimés psychotropes de différentes marques durant la même année, soit une hausse de 115,50% par rapport à l’année 2021.

Outre les saisies, la lutte contre le trafic de drogue avait été renforcée par l’adoption d’une loi sur la prévention et la répression de l’usage et du trafic de stupéfiants et de substances psychotropes. L’actuelle loi colmate certaines brèches qui existaient dans l’ancienne, notamment le classement et la qualification de certaines substances comme illicites et interdites de commercialisation. Ce texte a introduit aussi de nouvelles dispositions privilégiant les mesures thérapeutiques pour les toxicomanes, notamment mineurs, au lieu des poursuites pénales.

Importants coups de filet de la police à Boumerdès

La police de Boumerdès a réussi un grand coup en cette fin de semaine contre les réseaux de vente de psychotropes. La sûreté de wilaya a fait état, dans un communiqué, de l’arrestation de 20 individus à travers différentes localités de la région. Cette opération a permis la récupération de 6729 comprimés de psychotropes et une somme de 600 millions de centimes représentant les dividendes du commerce de ce poison qui fait des ravages parmi les jeunes, indique la police.

C’est la première fois depuis plusieurs mois que la police récupère une telle quantité de stupéfiants avec une somme aussi importante de revenus. Cette fois, on n’a pas affaire à une bande de quartier mais à un réseau bien organisé, qui fait de la vente de drogue un véritable business, a-t-on appris. Selon la même source, certains des mis en cause, dont l’âge varie de 25 et 33 ans, détenaient des armes blanches, ce qui témoigne de la dangerosité de ces individus qui, visiblement, sont près à tout pour perpétuer leur activité, quitte à rendre toute la société addictive à la drogue.

Ce coup de filet n’est pas le premier du genre contre ce type de malfaiteurs. La semaine passée, un autre réseau de 7 individus, dont des repris de justice, a été neutralisé à Si Mustapha, à 20 km à l’est de Boumerdès. Là aussi, la moisson n’a pas été des moindres. Les éléments de la BMPJ ont mis la main sur une quantité 2270 comprimés de psychotropes et 40 millions de centimes comme recette du jour de la vente de leur produit prohibé. Une autre opération menée deux jours auparavant avait permis l’arrestation de 5 personnes en possession de 457 boîtes de stupéfiants et 11 kg de kif traité. R. Kebbabi  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.