Lutte contre le trafic de drogue à Sétif : 566 affaires traitées en un mois

11/11/2023 mis à jour: 08:00
1655

Le trafic de drogue ou de stupéfiants devient chaque jour davantage un inquiétant fléau qui menace la société algérienne, tout en prenant de l’ampleur ces dernières années. Les statistiques des services de sécurité illustrent parfaitement la persistance des activités des réseaux organisés qui veulent inonder le marché par ces produits toxiques. Dans ce même contexte, les services de la sûreté de wilaya de Sétif ont enregistré au cours du mois d’octobre dernier, 566 affaires de trafic de drogue. 

Selon la cellule de communication de ce même corps, 649 personnes sont impliquées, dont 105 ont été incarcérées. En un mois, la quantité saisie était significativement importante, en particulier en ce qui concerne les psychotropes. «La quantité de drogue saisie s’est élevée à 824 grammes de cannabis traité, 181,42 grammes de cocaïne, 107 132 comprimés de psychotropes et 7 flacons de psychotropes», est-il souligné dans le bilan mensuel de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Sétif parvenu, jeudi 9 novembre, à notre rédaction.

 Ce bilan montre une intensification des efforts de lutte contre la criminalité, notamment celle liée au trafic de la drogue. Mais est-ce suffisant pour réprimer et mettre terme aux différents réseaux de trafic ? Dans le même sillage, les services de la police judiciaire  ont également enregistré un important nombre d’affaires liées à la violence et à l’atteinte aux biens privés et au domaine public. 

En termes de chiffres, on a signalé au cours de la même période, 1126 affaires (y compris celles de la drogue susmentionnées), impliquant 1360 personnes, dont 46 femmes. Des dossiers judiciaires ont été constitués à l’encontre des accusés, présentés devant les institutions compétentes, ayant ordonné la mise sous mandat de dépôt de 205 d’entre eux. Selon le même bilan, il a été question, entre autres, de  «261 affaires de violence, 126 affaires d’atteinte aux biens et aux propriétés, 120 affaires d’atteinte au domaine public, 42 affaires d’atteinte à l’économie nationale, 8 affaires d’atteinte à la famille et aux mœurs et 3 affaires liées à la cybercriminalité.» 

En ce qui concerne la lutte contre la cybercriminalité, ce phénomène n’est également pas à négliger vu l’évolution rapide et importante des nouvelles technologies mettant la sécurité des informations personnelles et des gens en danger. On signale le traitement de trois affaires impliquant 4 personnes.

 Elles concernaient des piratages de comptes électroniques, d’escroqueries en ligne et des injures et des diffamations. En conclusion, les services de la sûreté de wilaya de Sétif rappellent aux citoyens les moyens de communication mis à leur disposition, dont la page officielle de Facebook et le numéro vert et celui d’urgence pour signaler tout incident. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.