Londres annonce près de 30 milliards de livres d'investissements privés

27/11/2023 mis à jour: 09:45
1458

Le gouvernement britannique a annoncé le lancement d'un sommet réunissant multinationales et investisseurs, avec près de 29,5 milliards de livres (34 milliards d'euros) d'investissements privés au Royaume-Uni. 

Ces investissements concernent des projets dans les domaines de la technologie, des sciences de la vie, des infrastructures, du logement et des énergies renouvelables, créant ainsi des milliers de nouveaux emplois et stimulant la croissance à travers le pays, selon un communiqué gouvernemental.

Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, a souligné que l'attraction d'investissements internationaux était au cœur de son plan de croissance économique. Parmi les investissements annoncés, le fonds australien IFM Investors contribuera avec 10 milliards de livres dans des projets d'infrastructures et de transition énergétique à grande échelle au cours des quatre prochaines années. L'énergéticien espagnol Iberdrola prévoit d'investir 7 milliards de livres pour la période 2026-2028, avec un accent particulier sur les projets éoliens offshore et les infrastructures de transmission et distribution d'électricité.

Le géant américain Microsoft a annoncé un investissement de 2,5 milliards de livres dans des infrastructures liées à l'Intelligence artificielle (IA), notamment des centres de données. Les laboratoires allemands BioNTech investiront environ 1 milliard sur dix ans, avec la création d'un nouveau laboratoire à Cambridge et d'un centre d'expertise pour l'IA à Londres.

Ces annonces interviennent après l'engagement de Nissan d'investir jusqu'à deux milliards de livres pour la construction de deux nouveaux modèles de voitures électriques et une nouvelle usine de batteries au Royaume-Uni. De plus, lors d'une présentation budgétaire la semaine dernière, le ministre des Finances britannique, Jeremy Hunt, avait réservé 4,5 milliards de livres pour soutenir des secteurs industriels stratégiques tels que l'automobile, l'aérospatiale, les énergies vertes et les sciences de la vie. La ministre britannique du Commerce, Kemi Badenoch, a qualifié les 29,5 milliards de livres annoncés comme une "énorme marque de confiance dans notre économie dynamique, favorable aux entreprises et hautement innovante".

Copyright 2024 . All Rights Reserved.