L'OMS demande à Pékin un «accès total» pour déterminer l'origine du Covid-19

17/09/2023 mis à jour: 22:10
1604
Cette photo prise le 17 avril 2023 montre des techniciens travaillant dans un atelier de modules optiques dans une usine de Wuhan, dans la province centrale de Hubei en Chine

Le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé sa volonté d'envoyer une nouvelle mission d'experts en Chine pour enquêter sur les origines du Covid-19, en demandant un « accès total ».

 Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré dans une interview accordée au Financial Times que l'OMS avait déjà formulé une demande écrite à la Chine pour obtenir des informations, et qu'ils étaient prêts à envoyer une équipe si l'accès était autorisé. Il a également encouragé les pays à soulever cette question lors de leurs réunions bilatérales avec la Chine pour encourager la coopération.

Jusqu'à présent, la communauté internationale n'a pas pu déterminer de manière certaine l'origine du Covid-19. Bien que les premiers cas aient été signalés à Wuhan, en Chine, fin 2019, deux théories principales s'opposent : la fuite d'un laboratoire de la ville où des recherches sur ces virus étaient menées, ou une transmission par un animal intermédiaire à partir d'un marché local.

Une équipe d'experts, en collaboration avec des chercheurs chinois, avait mené une enquête en Chine au début de l'année 2021. Dans leur rapport conjoint, ils avaient favorisé l'hypothèse de la transmission zoonotique du virus, suggérant qu'il avait été transmis à l'homme par un animal intermédiaire entre la chauve-souris et l'homme, peut-être sur un marché de Wuhan.

Cependant, le Dr Tedros a maintenu que toutes les hypothèses restaient à l'étude. Aucune équipe n'a été autorisée à retourner en Chine pour poursuivre les investigations, et l'OMS a réclamé à plusieurs reprises des données supplémentaires. Tedros a insisté sur le fait que l'OMS ne renoncerait pas à ses recherches et a appelé Pékin à être transparent dans le partage des données et à mener les enquêtes nécessaires.

Bien que l'OMS ait abaissé le niveau d'alerte maximal pour la pandémie en mars, le virus continue de poser des défis, avec l'apparition de nouveaux variants et la persistance de la pandémie dans certaines régions du monde, malgré les progrès réalisés grâce aux vaccins, à l'immunité naturelle et à des traitements améliorés.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.