Logements à Mascara : De nouveaux projets inscrits et des contraintes

03/09/2022 mis à jour: 13:48
5065
La ville de Sig bénéficie d’un nouveau programme LPL

Devant une demande croissante en logement public locatif, l’intervention du wali de Mascara, Abdelkhalek Saouda auprès du ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville s’est soldée par l’inscription de 392 logements publics locatifs au profit des habitants de Sig», a écrit le rédacteur du communiqué de la Direction du logement (DL) de Mascara. 

Ce communiqué, qualifié d’«important», a suscité de nombreux commentaires qui traduisent des préoccupations portant notamment sur l’état d’avancement des travaux de réalisation de logements, les retards accusés dans l’achèvement des projets, la date de l’affichage des listes nominatives des bénéficiaires de logements, la date de la remise des clefs de logements et autre souffrance des familles qui partagent le même logement social ! 

Un internaute de la commune de Mamounia (à 2 km de Mascara) s’interroge, comme beaucoup d’autres citoyens de cette localité, sur la véracité des rumeurs selon lesquelles un quota supplémentaire de 50 logements publics locatifs serait destiné aux demandeurs de logements sociaux de Mamounia ! De leur côté, des souscripteurs aux programmes de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) profitent des publications de la direction du logement sur Facebook pour exposer leurs problèmes et autres difficultés qu’ils éprouvent. 

C’est le cas, à titre d’exemple, d’un citoyen de la région de Sig qui sollicite l’intervention du premier responsable de la wilaya sur «les problèmes de l’eau potable, du gaz, de l’éclairage et de la chaussée soulevés au niveau du projet des 400 logements AADL réceptionné depuis un mois.» 
 

Devant les différents problèmes auxquels font face les souscripteurs AADL, un autre internaute à écrit: «le wali est invité à trouver des solutions aux différents problèmes des souscripteurs des programmes AADL de la wilaya de Mascara»  Se sentant délaissés par les pouvoirs publics, des souscripteurs au projet des 80 logements promotionnels aidés (LPA), en cours de réalisation, confié au promoteur Khettat Saber depuis 2012 (10 ans) crient leur détresse ! «Où en est le projet du siècle ?», s’interroge l’un des souscripteurs. 

D’autres souscripteurs au projet de la formule LPA (programme de 2018) dénoncent ce qu’ils qualifient de «retards» et interpellent le wali pour l’achèvement des travaux de réalisation des projets de logements. Nous avons tenté joindre le directeur du logement pour avoir des réponses, en vain. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.