Littoral allant de Qaâ Essour à El Kettani : Des travaux de maintenance et de consolidation engagés

31/05/2022 mis à jour: 05:07
2430
Photo : D. R.

Bien que les travaux n’aient pas encore été achevés, des sportifs et des familles sont nombreux à s’y rendre.

La place du Millénaire et la partie du littoral s’étendant de Qaâ Essour jusqu’à El Kettani est toujours en travaux. Mais, pour cette saison estivale, cet espace très prisé par les citoyens sera, plus ou moins, sécurisé. Des travaux de confortement des balcons donnant sur la grande bleue sont en cours. Les rampes et gardes corps défectueux seront refaits. Une entreprise a été chargée d’effectuer les travaux et les moyens nécessaires ont été mobilisés à cet effet.

La terrasse située à proximité du siège de la DGSN est en partie clôturée et interdite aux piétons. En raison de l’inclinaison du mur de soutènement, un chantier a été engagé pour le le consolider et ainsi éliminer le risque d’effondrement. Les travaux en question sont, certes, engagés en retard, mais ils devraient permettre, à terme, de redorer le blason de ces lieux de villégiature et de tourisme très fréquentés par les familles en été.

Pendant plusieurs années, cette partie mythique du front de mer de la capitale a été délaissée, avant qu’un grand projet ne lui soit accordé dans le cadre du projet d’aménagement de la baie d’Alger. Le chantier en question a remodelé les rivages longeant les communes de La Casbah, Bab El Oued et Bologhine. Mais en attendant la finalisation et la livraison de ce grand plan de modernisation de la première ville du pays, des travaux s’imposaient pour assurer le confort aux visiteurs et garantir leur sécurité.

Cela, d’autant que la plage d’El Kettani, en partie livrée depuis quelques années, accueille des milliers d’estivants, alors que celle mitoyenne avec Qaâ Essour, jusque-là interdite à la baignade, connaissait de l’affluence.

L’état des lieux a poussé de nombreux observateurs à tirer la sonnette d’alarme, mettant en tête des priorités l’urgence de procéder à la consolidation des parties défectueuses, présentant un danger pour la vie des citoyens. Jusqu’à un passé très récent, le balcon de la grande terrasse présentait un danger de mort à cause de la dégradation des garde-fous. Pourtant, des enfants des quartiers limitrophes sont nombreux à venir jouer sur place et les flâneurs trouvaient du plaisir à y passer des moments en groupe ou en famille.

Faut-il préciser que ce lieu touristique par excellence dispose de toutes les structures en mesure de faire de lui un pôle d’attraction et de loisirs. Outre les piscines d’El Kettani, les terrains de sport de Qaâ Essour, le manège et les locaux commerciaux, les deux plages sont désormais reliées par une grande piste, réalisées dans le cadre du projet de modernisation de la baie d’Alger.

Bien que les travaux n’aient pas encore été achevés, des sportifs, des familles et des couples sont nombreux à s’y rendre et à parcourir cette voie de près de 2 km. Habituellement fréquentées par des malfrats et des drogués, de nombreux citoyens ont exprimé le vœu de voir les services de sécurité multiplier les descentes pour permettre aux estivants d’en profiter de jour comme de nuit, cet été. 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer