Ligue des champions (1/4 de finale - aller). CRB 1 – Sundowns 4 : Dur, l’apprentissage de haut niveau

24/04/2023 mis à jour: 09:16
1548
Les joueurs du CRB ont souffert face à la rapidité et la mobilité des joueurs de Mamelodi Sundowns - Photo : D. R.

Le CR Belouizdad s’est incliné lourdement, samedi soir, face à l’équipe sud-africaine de Mamelodi Sundowns sur le score de (1-4) en match comptant pour les quarts de finale (aller) de la Ligue des champions africaine, disputé au stade Nelson Mandela de Baraki.

Une défaite qui dénote, on ne peut mieux, la différence de niveau entre notre représentant et les ténors du football africain, notamment cette équipe sud-africaine, qualifiée de premier candidat au titre cette année. La victoire de Mamelodi Sundowns a été très facile et s’est dessinée d’emblée avec cette ouverture du score de Peter Shalulile qui a repris de la tête un centre parfait d’un équipier (6e).

Un quart d’heure après, les visiteurs doubleront la mise par Neo Maema lequel du plat du pied conclura un extraordinaire travail collectif. Le CR Belouizdad, soutenu par un large public, réduira la marque peu avant la fin de la première période d’une belle reprise de la tête de Miloud Rebiai (45e+3).

Avec cette réalisation, on croyait que la bande à Nabil El Kouki allait réagir pour renverser la tendance en seconde période. Mais ce sont les Sud-Africains qui imposeront le rythme de la rencontre grâce à leur supériorité sur tous les plans (tactique, technique et physique).

Ils parviendront, quelques minutes après la pause citron, à corser l’addition par Peter Shalulile (51e) qui signe à l’occasion son doublé de la rencontre. Ce dernier profitera d’une bévue de la défense pour battre à bout portant le portier Guendouz d’une frappe limpide.

Malgré les changements opérés par le coach tunisien du Chabab, la formation de Sundowns continuera à gérer le match à sa guise et ratera d’autres occasions de saler la note. Un dernier but dans le temps additionnel signé Cassius Mailula (90e+2), a été le coup de grâce pour les camarades de Bouchar qui, il faut le dire, ont échappé à un score plus large.

Le match retour qui se jouera dans une semaine entre le 28 et 29 avril en Afrique du Sud sera sans doute celui de la confirmation pour les champions d’Afrique de 2016.

Les Algérois qui échouent pour la troisième fois de suite à ce stade de la compétition doivent tirer les enseignements nécessaires pour espérer aller plus loin dans les prochaines éditions, notamment par le renforcement de l’effectif par des joueurs de niveau supérieur.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.