Libye: 27 morts et une centaine de blessés dans des combats à Tripoli

16/08/2023 mis à jour: 13:42
1246

Depuis lundi soir, la capitale libyenne est le théâtre de violents affrontements entre deux groupes armés influents, ayant entraîné la mort de vingt-sept personnes et blessé une centaine d'autres, a rapporté mercredi le Centre de Médecine d'urgence (CMU). 

Ces combats ont éclaté dans la banlieue sud-est de Tripoli et ont impliqué l'utilisation d'armes lourdes. Le CMU a publié un bilan provisoire signalant les pertes humaines et les blessés.

Les violences ont éclaté à la suite de l'arrestation du colonel Mahmoud Hamza, commandant de la Brigade 444, par la force d'al-Radaa, lundi. Les raisons de cette arrestation n'ont pas encore été précisées. Les combats ont provoqué le blocage de plusieurs dizaines de médecins et infirmiers étrangers ainsi que de 234 familles dans des zones de combat au sud de la capitale.

Cependant, une lueur d'espoir est apparue tard dans la journée du 15 août lorsque le «conseil social» de Soug el-Joumaa, secteur du sud-est de Tripoli, a annoncé avoir trouvé un accord avec le chef du gouvernement en place, Abdelhamid Dbeibah. Cet accord prévoit le transfert du colonel Mahmoud Hamza vers une «partie neutre», ce qui devrait être suivi d'une désescalade et d'un cessez-le-feu, ramenant ainsi le calme dans la capitale.

Ces affrontements mettent en lumière les divisions persistantes en Libye depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Les groupes armés affiliés à différents intérêts continuent d'alimenter l'instabilité dans le pays, où deux gouvernements rivaux revendiquent le pouvoir.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.