Les médias français et la visite de Macron en Algérie : Entre «rencontre tournée vers l’avenir» et «séjour périlleux»

25/08/2022 mis à jour: 02:04
2088

La visite d’Emmanuel Macron en Algérie a été largement commentée dans les médias français. Si certains se sont contentés de donner les détails communiqués par la Présidence française concernant le programme du voyage de trois jours, d’autres par contre ont analysé les enjeux et objectifs de la visite.

«Emmanuel Macron abordera les grands enjeux des relations diplomatiques entre la France et l’Algérie, notamment sur la question de la guerre en Ukraine ou de l’approvisionnement en gaz des Européens», a écrit à cet effet le JDD, au lendemain de l’annonce de la date de la visite par la partie française, alors que Le Monde a estimé que «Paris et Alger espèrent tourner la page d’une série de malentendus et de tensions qui ont culminé avec le rappel de l’ambassadeur d’Algérie en octobre 2021 après des propos du président français».

De son côté, Sud Ouest croit savoir que «pour ces trois jours de visite en Algérie, Emmanuel Macron compte éviter les sujets qui fâchent», puisque il sera question de start-up, d’innovation et de jeunesse, reprenant ainsi les termes utilisés par l’Élysée. «Une rencontre tournée vers l’avenir plutôt que le passé alors que la relation entre les deux pays est encore très marquée par 132 ans de colonisation française», ajoute encore le journal, qui se demande «si ces trois jours augurent un réchauffement des relations, tant ces derniers mois, la question mémorielle les avait rendu exécrables».

L’importance de la visite pour la France a été également signalée par BFM sur son site Internet. «L’objectif est de poursuivre le travail d’apaisement entre les deux pays. Pour Emmanuel Macron, c’est un objectif majeur. Parce qu’on explique à l’Elysée que l’Algérie, ce n’est pas seulement un dossier international, c’est aussi une affaire franco-française. Apaiser les tensions avec l’Algérie, c’est aussi apaiser les tensions en France, entre les Français d’origine algérienne, les descendants des pieds-noirs ou des harkis», écrit ce média.

«Séjour périlleux»

Allant dans ce sens, mais mettant l’accent notamment sur l’aspect en lien avec le déplacement des personnes, le journal La Croix a indiqué dans un éditorial signé par sa directrice adjointe de la rédaction, Anne-Bénédicte Hoffner, que «depuis qu’Emmanuel Macron a officialisé sa visite en Algérie, les téléphones de l’Elysée ne cessent de sonner». «Ministres, stars de la chanson ou du cinéma, responsables religieux ou journalistes, nombreux sont ceux qui souhaiteraient se glisser dans son avion. L’un y est né, un autre souhaiterait se rendre sur la tombe de ses parents, revoir la maison de son enfance, ou tout simplement découvrir ce pays si beau et la générosité sans borne de ses habitants.

En France (comme en Algérie), chacun porte en soi un petit bout de la longue et douloureuse histoire commune aux deux pays», écrit mardi le journal dans cet éditorial. La veille, il avait donné la parole, dans un article, à l’ancien ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, qui «ne voit en revanche pas bien l’intérêt d’une telle visite actuellement». «Il n’y a pas de changement récent dans les relations avec l’Algérie, fait-il observer. Il faudrait quand même qu’il y ait des gestes d’Alger sur un certain nombre de nos demandes que sont les laissez-passer consulaires, les affaires économiques», a estimé l’ancien diplomate.

Comme ce dernier, Le Point est également allé dans le même sens en évoquant (en titre) «Un séjour périlleux» pour le Président français. 

«Un tapis rouge d’une confortable épaisseur sera déroulé sous les mocassins de ce jeune Président qui souhaite boucler un contentieux vieux de 70 ans entre les deux nations», a écrit ce média, en ajoutant : «Espérons que le tapis ne sera pas une peau de banane, car c’est  piégeux , cingle un familier des deux rives.» «La France n’a rien à gagner de ce voyage ; l’Algérie, si. Attention à ce que la politique de la main tendue menée par Paris ne se transforme pas en camouflet algérien», a estimé en dernier lieu Le Point

En dernier lieu, favorables à la visite ou non, les médias français s’y intéressent bien entendu de très près.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer