Les Jeux méditerranéens débuteront samedi à Oran : De nombreux challenges à relever

23/06/2022 mis à jour: 18:59
1197
Photo : D. R.

De nos jours, les grandes manifestations sportives représentent une possibilité d’acquérir une visibilité internationale pour un pays et une ville, et d’espérer de gros revenus.

Les Jeux méditerranéens d’Oran plantent leur décor par petites touches successives et promettent une ambiance sportive et festive pleine d’adrénaline. La fièvre de l’événement est montée d’un cran dans les différents quartiers d’El Bahia et même dans les villes limitrophes qui veulent être au rendez-vous de cette fête méditerranéenne.

Malgré des retards et les lacunes enregistrés dans l’organisation, il semblerait que les choses aillent nettement mieux. Au-delà des aspects purement sportifs, l’Etat a tout mis en œuvre pour la réussite des jeux. L’enjeu est certes sportif mais éminemment politique.

Cela va renseigner essentiellement sur la capacité de l’Algérie à organiser de pareille manifestation. Il s’agit aussi de mettre en exergue l’attractivité du pays, notamment sur le plan touristique.

Les événements sportifs sont de véritables supports de notoriété pour le territoire d’accueil, où il est possible d’asseoir son image internationale. De nos jours, les grandes manifestations sportives représentent une possibilité d’acquérir une visibilité internationale pour un pays et une ville, et d’espérer de gros revenus. L’organisation de la Coupe du monde de football 2010, par exemple, a eu un impact très positif sur le tourisme en Afrique du Sud.

Les répercussions de l’événement se font même ressentir bien au-delà, car le pays tout entier jouit désormais d’une meilleure image sur la scène internationale. La majorité des personnes venues pour cet événement ont apprécié leur séjour et fait part de leur souhait de revenir pour visiter le pays plus tranquillement. C’est le même challenge qui attend l’organisation des Jeux méditerranéens d’Oran 2022.

Oran va évoluer aussi sur un autre terrain de jeu, celui du marketing territorial pour promouvoir l’image de la ville et en fait de tout le pays, aussi bien pour booster le secteur du tourisme que pour encourager l’investissement étranger. Il repose sur ce qu’appellent les spécialistes de la communication «le marketing expérientiel». Le consommateur actuel cherche à vivre des immersions dans des expériences extraordinaires.

Il s’agit non seulement de créer ou de recréer de l’attractivité en confortant le lien entre le territoire et les visiteurs grâce à la sollicitation des 5 sens, mais de les présenter comme des lieux de loisirs, procurant au visiteur du plaisir et des sensations. Il s’agit de vivre une suite d’immersions extraordinaires et interagir avec son environnement.

L’organisation de cet événement revêt une grande importance pour les plus hautes autorités de l’Etat. De manière régulière, des ministres ont été envoyés à Oran pour superviser les opérations et susciter une véritable dynamique de progression. Chacun a été mis face à ses responsabilités.

Hier, le Premier ministre, Aimene Benabderrahmane, en personne a donné, à partir d’Alger, le coup d’envoi du premier contingent d’athlètes algériens participant aux Jeux méditerranéens d’Oran. Tous les membres du gouvernement étaient alignés pour saluer les athlètes et leur adresser leurs vives encouragements.

Un signal fort de l’engagement de l’Etat algérien, qui joue tout simplement sa crédibilité. «J’espère que vous allez honorer votre pays, qui n’a pas lésiné sur les moyens pour vous permettre une bonne préparation. Oran, cette ville accueillante, vous attend pour rendre joyeux le peuple algérien après 47 ans de l’organisation par notre pays, en 1975, de ces mêmes jeux. L’organisation de ces jeux, qui coïncident avec la célébration du 60e année de l’indépendance, est la preuve de la capacité de notre pays à renouer avec les succès», a déclaré le Premier ministre.

Le tourisme se met en scène

Le président de la commission des cérémonies d’ouverture et de clôture de la 19e édition des JM, Oran 2022, Salim Dada, a indiqué que «la cérémonie d’ouverture des JM sera une grande cérémonie que l’Algérie vivra pour la première fois depuis le recouvrement de l’indépendance nationale. Elle sera une œuvre artistique complète, avec tous les éléments expressifs, aussi bien sur le plan du scénario, de la chorégraphie, de la mise en scène et de la scénographie avec le recours à des techniques de pointe».

Elle mettra en exergue les multiples facettes de la culture algérienne en général, celle de la région ouest et de la ville d’Oran, l’impact de la culture algérienne dans le bassin méditerranéen ainsi que la contribution des personnalités algériennes à la civilisation humaine au niveau de la Méditerranée, avec la participation de grandes figures artistiques algériennes.

La vente des billets de la cérémonie de samedi prochain a connu un «franc succès», malgré les tentatives de hacking, au nombre de 18 000, vouées toutes à l’échec, selon le commissaire des JM, Mohamed Aziz Derouaz. «C’est la première fois dans l’histoire des JM que la vente des billets pour la cérémonie d’ouverture a lieu en ligne. Cette opération a connu un franc succès vu que plus de 20 000 tickets ont été écoulés en moins de 24 heures», a-t-il déclaré. Le grand engouement des citoyens pour la cérémonie d’ouverture est un «premier indicateur de la réussite des JM d’Oran», selon M. Derouaz.

Saluant le soutien indéfectible des pouvoirs publics, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports a évoqué la mobilisation par l’Etat d’une enveloppe financière importante pour faire face aux besoins de l’organisation. Il a précisé que celle-ci a atteint les 13 milliards de dinars après une précédente rallonge, en plus de 2,7 milliards de dinars pour les besoins d’une meilleure qualité d’image lors de la retransmission télévisée de l’événement.

Annonçant la présence, au cours de la cérémonie d’ouverture, de personnalités sportives importantes au sein des différentes instances sportives internationales, le patron du COJM a assuré qu’un protocole sanitaire a été établi par la commission de santé relevant de son instance, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. A cet effet, et outre les procédures sanitaires d’usage effectuées au niveau des aéroports, les sportifs et leurs accompagnateurs, dont le nombre dépasse globalement les 5400 personnes, auront à effectuer des tests anti-Covid au niveau du village méditerranéen «tous les trois jours».

Un programme spécial a été élaboré avec la mise en place d’une série d’événements culturels. Il est prévu l’ouverture de 4 circuits, comprenant 26 sites historiques, touristiques et culturels, en plus des circuits touristiques régionaux reliant Oran à Aïn Témouchent, Sidi Bel Abbès, Mostaganem et Tlemcen. Dans ce contexte, il a été procédé à la réhabilitation de 26 monuments historiques de la wilaya, en coordination avec la direction de la culture et la faculté d’histoire de l’université d’Oran, avec la réalisation du projet de mise à niveau et d’éclairage des sites.

Le secteur du tourisme et de l’artisanat de la wilaya de Aïn Témouchent propose quatre circuits touristiques. Ils allient entre les sites archéologiques et les stations thermale, thérapeutique et balnéaire que recèle la wilaya, ainsi que des zones humides et diverses attractions touristiques devant être proposées aux délégations sportives participant aux Jeux méditerranéens.

La wilaya de Mostaganem, dominant la Méditerranée, saisira cette opportunité pour faire découvrir aux délégations étrangères et aux visiteurs son important potentiel touristique et son patrimoine matériel et immatériel témoignant de son histoire plusieurs fois séculaire.

Le visiteur peut contempler les quartiers populaires de Tidjditt, d’El Matmar, la Casbah Tabana et le vieux Derb. Les nombreuses mosquées, les hammams, les vieilles bâtisses et les nouvelles constructions, datant de la fin du siècle passé, apportent une «touche particulière» à la ville et soulignent son cachet spécifique, au point d’être une des villes les plus visitées et appréciées au niveau national. La côte montagneuse de Mostaganem a été une destination pour les migrants venant d’Andalousie. Elle a également abrité un port commercial entre les deux rives de la Méditerranée.

Une application électronique, intitulée «Visit Oran», met en évidence tous les types de tourisme, l’hôtellerie et la restauration, les sites archéologiques et divers monuments qui peuvent être visités. Des sessions de formation au profit des guides ont été assurées.

Oran, ville hyper connectée

Algérie Télécom, en sa qualité de leader national en matière de TIC, a mis en œuvre l’ensemble des moyens humains et financiers afin de contribuer à la réussite de cet événement. Ainsi, l’ensemble des structures mobilisées dans le cadre de cette compétition ont été raccordées à de la connexion de très haut débit. Le stade olympique d’Oran, qui a une capacité d’accueil de plus de 40 000 places, a été équipé d’une solution réseau WLAN (WiFi 06) alimentée par des liens très haut débit qui atteint les 10x10 Ge.

Ainsi l’ensemble des athlètes et spectateurs pourront se connecter en toute aisance. Des travaux de déploiement du réseau LAN en FTP (File Transfert Protocol) et en FO (fibre optique) ont, également, été effectués au niveau des structures complémentaires, composées d’un centre nautique (2 piscines internes et 1 externe) disposant de 2800 places, ainsi que d’une salle omnisport de 6000 places.

Ces deux structures disposent aussi d’une solution réseau WLAN (WiFi 06) alimentée par des liens très haut débit arrivé à 10x10 Ge. Le Centre de conventions d’Oran est, pour sa part, alimenté en FO avec l’installation des équipements de transmission les plus modernes.Le groupe Algérie Télécom a une carte à jouer : donner la preuve qu’il renferme des entreprises avec des cadres hautement qualifiés, capables de maîtriser les technologies et surtout de conquérir d’autres marchés à l’international, notamment africain. K. B.

Une première en Algérie !

Le train reliant Alger à Oran a été équipé de la connexion 4G. Ainsi, tous les clients de la SNTF empruntant cette ligne pourront bénéficier confortablement du service internet haut débit d’Algérie Télécom tout au long de leur voyage. Une initiative appelée à se généraliser sur d’autres trains. La SNTF est en pleine réflexion pour trouver le bon modèle commercial pour le déployer. Une manière de fidéliser et de constituer un bon relais de croissance. K. B.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer