L'Égypte annonce la découverte d'une des plus anciennes baleines d'Afrique

11/08/2023 mis à jour: 17:13
1506
De gauche à droite : les paléontologues égyptiens Abdullah Gohar, Mohamed Sameh et Hesham Sallam de l’université américaine du Caire ont découvert les ossements d’une baleine dans l’oasis égyptienne du Fayoum

Des archéologues ont identifié les ossements d'une ancienne baleine ayant habité l'Égypte il y a environ 41 millions d'années. 

Cet exemplaire, désormais éteint, est considéré comme l'un des plus anciens spécimens de sa famille en Afrique, comme l'a annoncé l'Université américaine du Caire (AUC) jeudi dernier. Cette baleine a été nommée Tutcetus Rayanensis, en référence au jeune pharaon Toutankhamon, au terme grec «cetus» signifiant baleine, et à Wadi al-Rayan, la région du Fayoum située au sud du Caire où sa découverte a été faite. L'AUC a indiqué dans un communiqué que c'était «la plus petite baleine basilosauridae jamais trouvée jusqu'à présent». La trouvaille de ce fossile est un élément clé dans la compréhension de l'évolution des baleines, passant d'animaux terrestres à marins. Hicham Salam, membre de l'équipe de recherche, a souligné que le crâne, les mâchoires, les os et une vertèbre de cette baleine mesurant 2,5 mètres pour 187 kg, représentaient une étape cruciale. Au cours de l'Éocène (il y a environ 56 à 33,9 millions d'années), les baleines ont développé des caractéristiques plus aquatiques, incluant un corps simplifié, une queue puissante et des nageoires, ainsi que des membres possédant les derniers vestiges permettant d'être qualifiés de jambes, probablement utilisées pour la reproduction, a-t-il précisé dans le communiqué.

La découverte a été faite dans une partie de l'Égypte qui était autrefois recouverte par la mer, où se trouve également la Vallée des baleines, contenant des précieux restes fossiles, selon l'Unesco. En août 2021, des archéologues égyptiens avaient déjà mis au jour les restes d'une nouvelle espèce de baleine amphibienne vieille de 43 millions d'années, dans la région de Fayoum. Mesurant plus de trois mètres de long et pesant environ 600 kilos, la Fioumicetus anubis avait été présentée par l'Égypte comme la baleine la plus ancienne et la plus féroce d'Afrique. En 2018, une équipe de scientifiques avait également découvert le premier squelette de dinosaure en Afrique datant de plus de 75 millions d'années.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.