Le terrorisme routier prend de l’ampleur à Tizi Ouzou : Huit accidents de la circulation en une journée

05/06/2024 mis à jour: 04:17
1037
Un bus de transport de voyageurs s’est renversé, avant-hier, à Boukhalfa

Les accidents de la circulation ne cessent de se multiplier, suscitant de sérieuses inquiétudes chez les citoyens. D’ailleurs, en moins de 24 heures, huit accidents se sont produits dans la wilaya de Tizi Ouzou. Lundi, aux environs de 17 heures, un bus de transport de voyageurs, assurant la ligne Boudjima-Tizi Ouzou,  s’est renversé  à Boukhalfa, sur la route de Sidi Naâmane, provoquant des blessures à neuf personnes. 

Les blessés ont été évacués à l’hôpital, mais, selon un communiqué rendu public par l’APC de Boudjima, ils sont hors de danger puisque les examens nécessaires effectués au niveau de l’établissement hospitalier ne présentent aucune complication.

Le texte de l’Assemblée communale de Boudjima insiste aussi sur la prudence sur les routes. 

C’est ce qu’ont multiplié les associations et les services de la Protection civile, de la Police ainsi que la Gendarmerie nationale qui ont souvent organisé des campagnes de sensibilisation afin de freiner les accidents de la circulation, un phénomène qui prend de l’ampleur, ces derniers mois, dans la wilaya de Tizi Ouzou. Il est ainsi utile de parler aussi d’autres accidents qui ont eu lieu durant la même journée, le 3 juin, sur les différents tronçons routiers de la wilaya de  Tizi Ouzou.  

La direction de la Protection civile  fait état du dérapage, à 9h 40, d’un véhicule léger roulant sur le CW 128, dans la commune de Boghni, qui a fait un blessé. Vingt minutes plus tard, un accident a été signalé  à Aït Yahia Moussa, dans la daira de Draâ El Mizan, où un bus est entré en collision avec deux véhicules légers provoquant des blessures à trois citoyens. Quatre personnes ont subi le même sort dans un accident de voiture, survenu à 10h 15, à Boubhir, dans la commune d’Illoula Oumalou, à l’est de Tizi Ouzou.  

Deux autres accidents ont été enregistrés, le même jour aux Ouacifs et à Sidi Naâmane. Heureusement, aucune perte humaine n’est à déplorer dans ces incidents qui rappellent, une fois de plus, que la prudence doit être toujours de mise. 

D’autre part, notons que depuis le début de l’année en cours, la wilaya de Tizi Ouzou a enregistré pas moins d’une vingtaine d’accidents de la route, dont quatre mortels. Ils se sont produits, notamment, à Boghni, Tigzirt et dans le chef-lieu de wilaya. 

Des accidents de  bus et de fourgons de transport de voyageurs  ont été également enregistrés, ces derniers mois, à Ouaguenoun et à Beni Douala.  

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.