Le secteur est confronté à de nombreuses incertitudes : La grande distribution en quête de stabilité et de visibilité

14/08/2023 mis à jour: 11:50
4768
Le secteur de la distribution en Algérie connaît des hauts et des bas - Photo : H. Lyès

Le réseau de la grande distribution en Algérie connaît un regain d’intérêt, avec l’annonce, en mai dernier, de l’arrivée d’Auchan Retail avant la fin de l’année en cours. Cette initiative vise à dynamiser un secteur fragilisé par les contraintes socioéconomiques et surtout la baisse du pouvoir d’achat.

Favorablement accueillie par les associations de protection des consommateurs, l’annonce de l’implantation d’Auchan Retail en Algérie marque une nouvelle étape dans l’élargissement du réseau de la grande distribution. En partenariat avec le groupe local Great Way, Auchan prévoit d’ouvrir son premier hypermarché à Alger d’ici la fin de l’année, avec des ambitions d’expansion à travers tout le pays.

Connaissant les expériences d’Ardis, de Carrefour, de Promy et de UNO, les observateurs s’interrogent si cette nouvelle enseigne va tenir la route et surtout s’adapter à la réalité du marché local. La question se pose d’autant qu’Auchan Retail est quelque peu en perte de vitesse en terme de chiffre d’affaires.

Le holding du distributeur Auchan ELO a dégagé un bénéfice net de 42 millions d’euros en 2022 en baisse de 5 fois par rapport à 2021. Le produit des activités ordinaires, équivalent du chiffre d’affaires du groupe, a en revanche progressé de 7,7% à 33,48 milliards d’euros.

En attendant l’implantation et ses premiers impacts, soulignons qu’Auchan a pour objectifs d’assurer la stabilité du marché en garantissant une meilleure disponibilité des produits et en évitant autant que possible les pénuries et les perturbations.

Auchan entend en effet offrir aux consommateurs algériens une expérience d’achat différenciée, axée sur des produits bons pour la santé et l’environnement, tout en soutenant le développement de l’Algérie par la création de filières agricoles et la production agroalimentaire locales. Une démarche intéressante, certes.

Toutefois, la grande distribution en Algérie est confrontée à des incertitudes. Les expériences précédentes, menées principalement par des acteurs locaux tels que Cevital et Arcofina, n’ont pas abouti à des résultats durables.

Malgré leurs efforts pour répondre aux besoins des consommateurs en proposant des produits en libre-service et en adoptant des politiques d’achats centralisées, le marché demeure fragmenté et peu structuré. Les pénuries et les perturbations, mettant ainsi en péril la disponibilité des produits de large consommation, n’ont pas été évitées.

Un nouveau décret pour bientôt

Pour relever ce défi, des experts évoquent l’impératif de renforcer le cadre réglementaire du réseau de la grande distribution en Algérie notamment dans son volet d’approvisionnement et de stockage. Selon des sources proches du dossier, un nouveau texte régissant ce secteur est en cours de préparation.

Ce texte devrait aborder ces deux volets et aussi des aspects tels que la transparence, la responsabilité et la protection des droits des consommateurs, favorisant ainsi des pratiques commerciales responsables. «La grande distribution a un grand avenir en Algérie.

Les enseignes qui ont fermé n’étaient pas touchées par la spécificité du secteur mais plutôt pour des problèmes internes et des considérations autres. La preuve, beaucoup de privés ouvrent des hypermarchés un peu partout dans les régions du pays. 

La grande distribution est synonyme de disponibilité des produits et moins de pénuries», souligne notre source qui confirme que les hypermarchés et autres grandes surfaces ne seront plus régis par le décret exécutif n°12-111 fixant les conditions et les modalités d’implantation et d’organisation des espaces commerciaux et d’exercice de certaines activités commerciales. Selon nos sources, un nouveau texte a été soumis au secrétariat général du gouvernement.

Il permettrait de réorganiser la filière et de donner au réseau de grande distribution toute sa spécificité loin des marchés de gros de fruits et légumes et de bestiaux auxquels il était mélangé.

Chose sûre, l’arrivée d’Auchan Retail en Algérie représente à la fois une opportunité et un défi économique pour le réseau de la grande distribution.

Le succès de cette implantation dépendra de la capacité des acteurs à surmonter les défis structurels du secteur, ainsi que de la mise en place d’un cadre réglementaire solide et d’une coordination efficace entre les parties prenantes.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.