Le rappeur Gims annule un concert en Tunisie pour dénoncer la condition des migrants

31/07/2023 mis à jour: 15:48
1806
«Des enfants, des femmes, des hommes, expulsés de la Tunisie vers la Libye, vivent dans des conditions inhumaines», a écrit le rappeur dimanche sur son compte Instagram pour expliquer l’annulation de son concert

Le rappeur Gims a annoncé l'annulation de son concert prévu le 11 août en Tunisie, à Djerba, afin de protester contre «la détresse insoutenable» dans laquelle se trouvent les migrants coincés entre la Tunisie et la Libye. 

«Des enfants, des femmes, des hommes, expulsés de la Tunisie vers la Libye, vivent dans des conditions inhumaines», a écrit dimanche le rappeur sur son compte Instagram. «Je ne peux maintenir ma venue en Tunisie, prévue le 11 août prochain», ajoute-t-il. «Je ne sais pas où sont les solutions. Mais cette détresse extrême est insoutenable». Jeudi, l'ONU a demandé des «solutions urgentes» pour sauver les centaines de réfugiés et de migrants bloqués depuis plusieurs semaines dans des conditions désastreuses près des frontières de la Tunisie avec la Libye et l'Algérie. Beaucoup de ces migrants africains ont été chassés de la ville tunisienne de Sfax, le principal point de départ pour l'émigration clandestine vers l'Europe, à la suite d'affrontements ayant coûté la vie à un Tunisien le 3 juillet. Ces personnes ont été acheminées et abandonnées - selon des ONG - dans des zones inhospitalières près de la Libye et l'Algérie. Ces migrants «sont coincés dans le désert, confrontés à une chaleur extrême et sans accès à un abri, à de la nourriture ou à de l'eau», ont alerté les agences de l'ONU pour les réfugiés (HCR) et les migrants (OIM), relevant que des informations font état de morts. Lundi, le gouvernement libyen déclarait notamment que «cinq corps non identifiés appartenant à des immigrants illégaux de nationalité africaine» avaient été découverts près de la Tunisie.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.