Le Japon fait ses adieux à quatre pandas rendus à la Chine

19/02/2023 mis à jour: 19:04
10695
Des visiteurs affluent au parc zoologique d'Ueno à Tokyo le 19 février 2023, avant le retour en Chine du panda géant Xiang Xiang.

Des milliers d'admirateurs japonais ont fait leurs adieux dimanche à quatre pandas qui doivent être rendus cette semaine à la Chine, pour laquelle ces mammifères constituent un moyen de resserrer ses liens diplomatiques avec d'autres pays. Des visiteurs pour certains éplorés ont afflué au zoo d'Ueno, à Tokyo, pour apercevoir une dernière fois Xiang Xiang, un panda femelle qui a attiré les foules depuis sa naissance en 2017. D'autres se sont rendus dans un parc zoologique de la région de Wakayama pour dire au revoir à trois pandas également en partance.

À Tokyo, seules 2600 personnes choisies par tirage au sort ont pu assister à la dernière apparition de Xiang Xiang, le premier bébé panda du zoo depuis 1988. Mais cela n'a pas empêché ses admirateurs malchanceux de se rendre sur place. «Je voulais respirer le même air (...) Même si je ne peux pas la voir, mon cœur est empli de joie en sachant qu'elle se trouve ici», a déclaré Mari Asai au quotidien Asahi Shimbun. Le zoo d'Ueno a reçu quotidiennement des appels et des courriels de fans lui demandant de garder l'animal, a rapporté le quotidien Tokyo Shimbun, citant un responsable du parc. Le mammifère aurait dû rejoindre la Chine en 2021 mais son départ a été repoussé plusieurs fois du fait des restrictions de voyage liées à la pandémie. Dans la région de Wakayama, les visiteurs ont salué une dernière fois Eimei - le panda devenu en 2020 le plus âgé du monde à engendrer du haut de ses 28 ans, soit l'équivalent de plus de 80 ans pour un être humain - ainsi que sa progéniture, deux pandas jumelles. «Je suis triste qu'ils repartent en Chine», a déclaré une septuagénaire au diffuseur public NHK.

Ces mammifères reconnaissables à leur fourrure noire et blanche connaissent une importante popularité au niveau mondial. La Chine les prête dans le cadre de sa «diplomatie du panda», destinée à renforcer ses liens avec des pays étrangers. Selon l'organisation WWF, qui agit dans le domaine de la protection de l'environnement, il resterait dans la nature quelque 1860 pandas géants, principalement dans les forêts de bambou des régions montagneuses de Chine. Environ 600 de ces animaux vivent en captivité sur la planète dans des centres consacrés aux pandas, des zoos et des parcs animalier

Copyright 2024 . All Rights Reserved.