Le général de corps d’armée Saïd Chengriha en visite à la 6e région militaire : «Disposer des attributs de puissance doit être une exigence pour l’ANP»

14/06/2022 mis à jour: 19:06
790

Le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d’armée Saïd Chengriha relève l’impératif de renforcer la puissance de frappe des forces militaires afin de parer à toute situation.

En visite de travail hier à la 6e Région militaire à Tamanrasset, le général de corps d’armée Saïd Chengriha a insisté sur les attributs de puissance de l’ANP dans cette conjoncture de grands bouleversements géopolitiques au niveau mondial.

«Disposer des attributs de puissance doit être une exigence pour l’Armée nationale populaire, afin que l’Algérie demeure, sous la conduite de monsieur le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, forte, unie et sauvegardée et triomphe sur ses ennemis, grâce à son attachement et sa foi inaliénable en ses fondements nationaux et principes immuables», a affirmé le chef d’état-major de l’ANP dans une allocution d’orientation, diffusée par visioconférence à l’ensemble des unités de la Région militaire.

Le général de corps d’armée a beaucoup axé son discours sur le niveau de préparation au combat des différentes unités de l’ANP afin de faire face à toute forme de menace sur la sécurité du pays.

«Dans ce sens, nous tenons à l’exécution totale, par les unités du corps de bataille, des programmes de préparation au combat, en veillant, à travers cette démarche judicieuse, à conférer à leurs contenus, non seulement l’objectivité et la rationalité requises, mais également l’aspect visionnaire», a-t-il poursuivi, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Le chef d’état-major de l’ANP a précisé dans ce sillage que le haut commandement de l’armée veille à garantir toutes les conditions qui permettront aux forces de l’ANP d’atteindre l’excellence dans tous les champs de leur intervention.

«Nous veillons à ce que la sacralisation du travail, la persévérance et l’ambition soient le moyen le plus approprié pour la concrétisation de ces programmes», a assuré le chef d’état-major de l’ANP, qui a intensifié ses sorties sur le terrain pour superviser des opérations d’entraînement et de préparation au combat dans les différentes Régions militaires.

Il y a une semaine, il a supervisé un exercice tactique nocturne à minutions réelles, exécuté par des unités du secteur opérationnel du sud de Tindouf avec la participation d’unités relevant de différentes forces et armes.

Baptisé «Soumoud 2022», cet exercice a été mené, comme expliqué dans un communiqué du ministère de la Défense nationale, «dans des conditions proches du réel afin d’atteindre ses objectifs, notamment en ce qui concerne l’entraînement des commandements et états-majors à la préparation et l’organisation des actions de combat nocturnes et permettre aux équipages d’acquérir davantage de compétence dans la maîtrise des systèmes d’armes».

 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer