Le FNI rachète toutes ses actions : Veon vend la totalité de ses parts au sein de Djezzy

03/07/2022 mis à jour: 03:16
1896
Photo : D. R.

Le Fonds national d’investissement (FNI) est désormais le propriétaire quasi-exclusif de Djezzy, avec 96,57% des parts.

Annoncée depuis plusieurs mois déjà, l’acquisition de Djezzy par le Fonds national d’investissement (FNI), s’est concrétisée. Selon un communiqué de Veon Algérie, ce dernier qui totalisait 51% des parts, a racheté «la totalité des actions du groupe Veon au sein de l’opérateur mobile Djezzy, et ce, en vertu d’un accord de cession signé entre les deux parties».

La société néerlandaise détenait 45,57% des parts dans l’opérateur mobile et l’Etat algérien 51% à travers le Fonds national d’investissement. Le rachat était évalué en 2014 à environ 2,6 milliards de dollars. Le FNI est désormais le propriétaire quasi-exclusif de Djezzy, avec 96,57%. Le communiqué rendu public vendredi dernier indique que «l’opération de rachat s’est faite en vertu d’un accord de cession signé entre les deux parties après plusieurs mois de discussions empreintes d’un esprit très élevé de responsabilité ayant comme ligne directrice le maintien de la stabilité et de la performance de l’entreprise».

Selon la même source, «durant plus de sept ans à la tête du management de Djezzy, Veon a contribué aux côtés du FNI au développement technologique de l’entreprise et à l’amorce d’un processus de digitalisation à la faveur de l’évolution de l’internet mobile dont les usages se sont généralisés à l’ensemble des secteurs économiques et dans la vie quotidienne des Algériens».

Le FNI a pour ambition de «préserver la solidité de la gouvernance de la société tout en s’engageant à poursuivre son soutien au plan de développement de Djezzy afin de maintenir le cap de la croissance et garantir sa pérennité et sa rentabilité», indique le communiqué en question en soulignant que «fort de l’appui du Fonds, Djezzy s’engage aussi à contribuer à l’émergence des start-up et d’une économie basée sur la connaissance et à développer davantage son réseau afin d’améliorer la qualité de ses services».

Selon l’agence Ecofin, «Veon sort de Djezzy après une année 2020 assez difficile, marquée par la chute du revenu de l’ensemble de ses filiales, notamment en Algérie où il est passé de 775 millions de dollars en 2019 à 689 millions de dollars en 2020. Le revenu global du groupe est passé de 8,864 millions de dollars en 2019 à 7,980 millions de ollars en 2020».

Aussi, en 2020, Veon a conclu un accord avec Team LLC pour la vente de sa filiale d’Arménie, rapporte la même source, qui ajoute qu’en septembre 2020, le groupe Dhabi a exercé son option de vente pour céder à Veon sa participation de 15% dans Pakistan Mobile Communications Ltd.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer