Le coin du referee / Bobo Traoré trop préventif !

29/03/2023 mis à jour: 03:28
607

La CAF a désigné l’arbitre malien, Bobo Traoré, pour la 4e journée des éliminatoires du groupe F ayant opposé le Niger à l’Algérie qualificative pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui se déroulera en Côte d’Ivoire en 2024.

A la 5’, le buteur retrouvé de la période faste des Verts, Baghdad Bounedjah, embusqué, a ouvert le score en marquant un but sans le moindre doute sur sa régularité.

L’engagement des joueurs des deux équipes pour la conquête de la balle fut total. Evidemment, où il y a engagement physique, il y a ceux qui mettent un «peu» d’excès dans la pratique. Andy Delort et Smail Bennacer ont payé cash leur attitude en recevant chacun un avertissement durant la première manche.

Trop de fautes ont été sifflées en faveur des Nigériens. L’arbitre s’est mis dans la tête que si les Verts étaient des joueurs fougueux avec un caractère contestataire.

Même ses décisions furent discutées par les joueurs de la Mena. A la 38’, l’arbitre, dans le rayon du jeu, secourra en premier un joueur nigérien tombé au sol en recevant la balle sur le ventre, lequel a failli avaler sa langue. Bon point sur le chapitre sécurité du jeu et des joueurs. A la remise, un geste sportif de Fares Chaibi qui rend la balle. Un joueur nigérien fut averti.

A la 54’ Chaibi, encore lui, marque un but que l’assistant guinéen signale une position de hors-jeu peu évidente sur le retrait au départ de l’action à partir de la droite. A la 77’, avec l’appel du muezzin pour la prière du Maghreb et rupture du jeûne, l’arbitre applique la recommandation de la FIFA en arrêtant le jeu pour permettre aux joueurs algériens et nigériens de rompre le jeûne sur le bord du terrain. Chaibi se voit encore refuser un 2e but pour un semblant de pied levé devant le gardien. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.