Le Burkina et le Niger quittent la force antidjihadiste G5 Sahel

03/12/2023 mis à jour: 02:56
AFP
1205

Le Burkina Faso et le Niger, deux pays gouvernés par des régimes militaires arrivés au pouvoir par des coups d'État, ont annoncé samedi s'être retirés de l'organisation antidjihadiste G5 Sahel, suivant l'exemple de leur voisin malien, parti en mai 2022.

Les deux pays «ont décidé en toute souveraineté du retrait du Burkina Faso et du Niger de l'ensemble des instances et organes du G5 Sahel, y compris la Force conjointe», à compter du 29 novembre, indiquent-ils dans un communiqué. À sa création en 2014 pour lutter contre le djihadisme au Sahel, l'organisation était composée du Mali, du Burkina, du Niger, de la Mauritanie et du Tchad.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.