LDC (quart de finale aller). CR Belouizdad 0 – Wydad Casablanca 1 : Le Chabab encore en apprentissage

18/04/2022 mis à jour: 18:00
1422
Guy Mbenza auteur du but de la victoire du Wydad AC face au CRB

Le CR Belouizdad a encore une fois constaté la différence de niveau avec les ténors du continent à l’occasion du match aller des quarts de finale de la Ligue des champions africaine. L’équipe algéroise, encore en apprentissage pour sa deuxième année consécutive en LDC, s’est inclinée 0 à 1 à domicile face à un habitué de la compétition, le Wydad de Casablanca en l’occurrence, qui a su remporter la première manche malgré une infériorité numérique pendant tout le match.

En effet, le club marocain a joué le match à dix dès la 7e minute après l’expulsion de Daoudi. Une expulsion qui a déstabilisé le dispositif de Walid Regragui pendant un quart d’heure au cours duquel les Belouizdadis n’ont pas su profiter pour prendre l’avantage, de surcroît soutenu par leurs supporters, venus en grand nombre. Quelques tentatives signées Belkhir sur le flanc gauche ont à chaque fois été annihilées par la défense du Wydad. Passé l’orage, l’équipe du WAC réagira en fin de première période.

Premier avertissement : un centre parfait de l’international marocain El Amloud trouvera le jeune Congolais Guy Mbenza, qui verra sa reprise de la tête passer légèrement à côté.

Le même joueur trouvera la faille quelques minutes après suite à une combinaison avec un équipier, mais l’arbitre assistant refusera le but pour une position de hors jeu au départ de l’action. Au retour des vestiaires, Guy Mbenza (22 ans), un véritable poison pour la défense belouizdadie, donnera l’avantage à son équipe sur une action similaire. Un centre parfait d’El Amloud, l’attaquant Mbenza, embusqué entre les deux défenseurs centraux (Bouchar et Keddad), reprendra le cuir de la tête et trompera le portier Moussaoui (46e). 

A partir de l’heure de jeu, l’entraîneur Paqueta procédera à des changements dans le but de donner un nouveau souffle au compartiment offensif, en vain. L’équipe finira le match avec trois attaquants de pointe (Aribi, Merzougui et Khelfallah), mais sans parvenir à niveler la marque en dépit de cette tentative de Merzougui qui heurte le poteau droit de l’excellent gardien de but, Tagnaouti.

Les joueurs, comme Belkhiter et Belkhir, estiment que leur équipe a dominé le match sans parvenir à marquer. Ils donnent rendez-vous pour le match retour prévu samedi prochain dans l’espoir de renverser la situation. 

L’entraîneur Paqueta estime pour sa part que son équipe a dominé le match alors que l’équipe adverse a profité d’un moment d’inattention et de concentration au début de la seconde mi-temps pour prendre l’avantage. «Ce n’est pas faute de n’avoir pas essayé, mais l’équipe a manqué de lucidité et de concentration au début de la seconde période ce qui nous a couté un but. Moi je demande aux joueurs de rester concentrés notamment au début de chaque période. 

Le mental et la concentration sont des éléments très importants dans ce genre de confrontation», a expliqué l’entraîneur brésilien du CRB. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.