L’artiste clôture sa tournée avec deux concerts à Tizi Ouzou : Lounis Aït Menguellet, ce ciseleur de vers

08/04/2024 mis à jour: 15:04
1019
Lounis Aït Menguellet n’a pas manqué d’offrir à ses admirateurs d’agréables instants de plaisir

Lounis Ait Menguellet vient de couronner sa tournée en apothéose avec, à la clé, deux spectacles envoûtants à Tizi Ouzou. L’artiste a fait voyager ainsi le public vers les «années d’or»  en remettant au goût des dizaines d’années de chansons ayant marqué sa longue carrière  artistique. Lounis a, comme à chaque prestation, bercé ses fans qui ont eu droit à des moments mémorables avec, sans doute, les derniers spectacles de l’enfant d’Ighil Bouamas. 

En dépit de son âge, septuagénaire, Ait Menguellet a tenu sa promesse d’agrémenter le public, constitué essentiellement de familles, avec de belles productions. Il a ainsi interprété d’anciennes et de nouvelles chansons, histoire d’emballer, d’emblée, l’assistance qui s’est régalée dans une atmosphère de fête avec son artiste adulé qui a chanté Teltayen d’Ilaâmriw, un texte repris en chœur par le public. 

Ce dernier a longuement acclamé l’artiste à la fin de chaque chanson. «C’est un régal», a laissé entendre un fan qui a déclaré qu’il s’agit des moments à savourer avec notre artiste surtout, a-t-il ajouté, qu’il continue à produire même à 74 ans. «C’est une grande chance de continuer à voir Lounis se produire sur scène. Avec le poids de l’âge, il n’a, quand même, pas abandonné la scène. C’est un grand plaisir d’assister à ce concert», a-t-il lancé. D’autres fans estiment aussi que les derniers galas de Lounis sont des événements à ne pas rater. 

L’artiste, lui aussi, n’a pas manqué d’offrir à ses  admirateur d’agréables instants de plaisir. Il enchaîne, en outre, avec Ourdjagh win yoyrdjan teryiel, Asver Ayouliw et encore Tarzam Snesla tout en passant par d’autres textes traitant de divers thèmes abordés par Ait Menguellet dans son répertoire confectionné comme une toile d’araignée durant une carrière de près de six décennies. 

Un parcours aussi riche que varié en matière d’événements qui ont fait de l’artiste l’un des hommes de culture les plus connus compte tenu de son travail pour la chanson algérienne en général et kabyle en particulier. Lounis ne veut pas quitter la scène sans  transmettre son art à la nouvelle génération. Il a, d’ailleurs, depuis plusieurs années, travaillé et produit avec ses enfants, Djaffar et Tarik qui l’ont accompagné durant ses galas aussi bien en Algérie qu’à l’étranger. Famille d’artistes. Même, d’ailleurs, son petit-fils, Anis, s’est mis de la partie pour perpétuer cette tradition artistique. «Tel père, tel fils ».

 Cet adage s’applique amplement sur la famille de Lounis Ait Menguellet qui a travaillé en parfaite harmonie afin de produire et continuer à produire des textes plans et des musiques envoûtantes. «Je tiens vraiment à remercier énormément mon cher public qui m’a aidé à tenir et mener jusqu’au bout ces concerts que j’ai animés dans cette salle baptisée en nom d’un grand ami, le défunt boxeur Loucif Hamani. J’ai tenu à donner tous les spectacles programmés dans le cadre de ma tournée car, je respecte beaucoup mes fans», a déclaré, jeudi à Tizi Ouzou, Lounis Aït Menguellet, visiblement très satisfait de ses prestations aussi bien dans la capitale du Djurdjura qu’à Alger et à Béjaia où il a enchanté ses fans durant ce mois de ramadan. Il faut rappeler, d’autre part, que Lounis a également animé un gala mémorable le 12 janvier dernier  à l’occasion de la célébration de la journée de Yennayer. 


Parcours exceptionnel


Il s’est produit devant une assistance nombreuse à la Coupole du complexe olympique Mohamed Boudiaf d’Alger. 
Enfin, depuis près de 60 ans de carrière, Ait Menguellet a fait un long itinéraire en production artistiques qui a grandement enrichi notre patrimoine culturel. D’ailleurs, faut-il le rappeler, pour tout ce parcours artistique éloquent, l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou avait décerné le titre de doctorat honoris, en octobre 2017, a ce célèbre poète, interprète et compositeur natif du village Ighil Bouamas, dans la commune d’Iboudrarene, daïra d’Ath Yenni, dans la wilaya de Tizi Ouzou. La poésie de Lounis Aït Menguellet a aussi plusieurs fois fait l’objet de travaux de recherche réalisés par des étudiants en licence, master et même en doctorat. De nombreuses rencontres scientifiques ont également eu lieu dans différentes universités afin de décortiquer l’œuvre de l’artiste. 

En 2016, le laboratoire aménagement et enseignement de la langue amazighe de la faculté des lettres et langues de l’UMMTO avait initié un colloque international intitulé «Lounis Aït Menguellet : 50 ans de carrière, regards croisés sur un capital d’une oeuvre linguistique, littéraire et culturelle». De nombreux ouvrages ont été aussi consacrés à ce ciseleur de vers. Amar Abba a mis sur les étals le livre INIG Voyage dans l’œuvre poétique de Lounis Aït Menguellet où l’auteur a essayé de pénétrer l’univers de ce grand artiste.  
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.