JSMT. Aït Djoudi jette l’éponge : «Son successeur sera connu d’ici mardi»

06/11/2023 mis à jour: 12:39
2418
Azzedine Aït Djoudi quitte la JSMT

Un des trois membres du directoire désigné par le wali et non moins maire de la ville de Tiaret a déclaré hier à El Watan «qu’un nouvel entraîneur sera engagé au plus tard en cette fin de semaine en remplacement d’Aït Djoudi avec qui nous nous sommes séparés à l’amiable».

 Larbi Ouadhah a expliqué : «A part cet impair dû à la volonté du désormais ex-entraîneur de quitter le club pour éventuellement provoquer le déclic, nous faisons face plutôt à une pression qu’exerce 17 cocontractants avec le club qui réclament des dus, alors que nous, on se concentre sur le comment gérer cette période de transition.» 

Parmi les créanciers, se trouvent les ex-dirigeants de l’équipe, certains membres des staffs techniques, administratifs et prestataires de service. Cumulées, les dettes du club totalisent plus de 60 millions de dinars. La situation de ces contraintes est suivie par les responsables dont principalement le wali et le DJS entre autres. «Actuellement, l’équipe poursuit sa préparation d’avant le match contre le Nasria d’Hussein Dey avec l’adjoint entraîneur Mourad Ardjaoui et le préparateur Kharoubi sous un bon état d’esprit», ajoute monsieur Larbi Ouadhah.  

Pour rappel, la JSMT est sous tutelle d’un directoire désigné par le wali et formé du maire, d’un cadre de la DJS et d’un autre du contrôle financier depuis la démission du comité présidé par Mourad Aït Mouloud et Sofiane Boumediène. Notre interlocuteur ajoute : «En attendant l’élection d’un nouveau comité, ce directoire est assisté par un manager général en la personne de l’ex- président et non moins enfant du club, Mohamed Chadli, qui lui-même est accompagné dans sa mission par des personnes pour gérer les destinées d’ ‘‘Ezzerga’’ dont la barque continue de tanguer  au gré des humeurs. Jusqu’à quand ?» 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.