JS Kabylie : L’entraîneur Rui Almeida sous une forte pression

27/11/2023 mis à jour: 01:34
2320

Le semi-échec concédé par les Canaris, samedi dernier, face à leurs homologues de l’US Biskra, au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, pour le compte de la septième journée du championnat national de Ligue 1 Mobilis, enfonce davantage le nouvel entraîneur Rui Almeida. 

Ce dernier n’arrive pas à obtenir un bon résultat depuis son arrivée à la tête de la barre du club. Deux défaites à l’extérieur et un match nul à domicile n’est aucunement bon signe pour l’avenir du  technicien portugais à la JSK. Le coach  Rui Almeida est déjà mis en cause dans la  situation qui menace  la stabilité de la maison des Jaune et Vert.  

La rencontre de samedi s’est déroulée devant des tribunes clairsemées. Les supporters, qui étaient nombreux lors des premiers matchs de la JSK, ne se sont pas déplacés en masse.  Les dernières déclarations, dans la presse, de Djamel Menad, directeur technique sportif (DTS) de la JSK ont, en quelque sorte, suscité un climat de désaccord au sein de la JSK, notamment en raison des recrutements. 

Il semble que l’arrivée de l’actuel entraîneur et son staff n’a pas fait consensus au sein de l’équipe dirigeante du club. Les derniers résultats ont fait éclater au grand jour des dissensions qui peuvent déstabiliser l’équipe qui est logée dans le bas du tableau. 

Elle risque de connaître le même scénario que la saison écoulée où elle cherchait péniblement le maintien. Elle a été, d’ailleurs, sauvée de justesse après l’arrivée de Youcef Bouzidi à la tête de la barre technique. Samedi, les Canaris ont failli même perdre dans leurs bases, n’était le but inscrit par un joueur de l’US Biskra contre son camp. 

Même avec une intense préparation durant la semaine, les camarades de Boukhenchouche n’arrivent toujours pas à gagner, même chez eux. Cette situation est liéee, explique Rui Almeida, au manque de concrétisation par ses joueurs qui n’arrivent pas, a-t-il insisté, à marquer des buts même en ayant beaucoup d’occasions de scorer. 

«Même si le match n’a pas été maîtrisé à 100%, il faut dire que nous avons offert beaucoup de cadeaux à l’adversaire qui n’a pas créé d’actions nettes de marquer. Nous n’avons pas profité de nos occasions, et ce, par excès de précipitation», a déclaré Rui Almeida lors de la traditionnelle conférence de presse de fin de match. 

Interrogé sur son avenir à la JSK, le technicien portugais a souligné, visiblement sous l’effet d’une grande pression,  que cela relève des prérogatives du président de la JSK. «Il faut poser cette question au président», a-t-il répondu tout en précisant que le plus important est la préparation du match face au MCO, prévu samedi prochain à Oran.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.