Journée internationale de la femme : Portrait d’une femme au service du développement de la jeunesse et du sport

08/03/2023 mis à jour: 08:10
1229
Djamila Yacoubi, DJS de Bouira

Ayant accompli un brillant cursus universitaire à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, couronnée d’une licence en droit en 1986, elle a pratiqué le basket-ball au lycée et à l’université. Elle est dans le circuit de la jeunesse et des sports depuis 1992 comme administrateur principal. 

Elle a su conforter ses connaissances théoriques en escaladant dans la bonne et juste direction de la hiérarchie administrative pour avoir été d’abord au CIAJ et ensuite à l’ODEJ de Bouira dans le cadre de l’information, de l’insertion et de l’animation des activités de la jeunesse à la base de 2001 à 2008. 

Ses grandes aptitudes de gestion, de maîtrise de la ressource humaine et de communication lui valurent, très logiquement, la progression vers la DJS de Bouira. 

Affectée comme cheffe de service de l’animation et de l’administration des moyens, là aussi, elle donne pleine satisfaction à ses supérieurs. Et ce n’est que justice qu’elle fut chargée par la haute autorité de la tutelle du MJS, avec le consentement du premier responsable de la wilaya, de la gestion de la DJS de Bouira depuis 2021, lequel poste l’a fait découvrir, encore une fois, à la jeunesse et à la famille sportive de cette wilaya avec son profil de femme à forte résonance communicative avec ses innombrables initiatives sous une trame créative. 

Elle, c’est la DJS en poste, la respectable Djamila Yacoubi. Une de ces honorables femmes dotée par la nature de contours avec des mains de fer, sachant leur faire porter, au besoin, des gants de velours. Elle est au-devant de la scène d’une wilaya en plein essor sur le double plan jeunesse et sport. 

A chaque événement sportif ou célébration nationale, elle est au chevet de ce qui touche à la festivité, où jeunesse et sport se conjuguent à tous les temps, jusqu’à l’extinction des feux et le départ de tous. Elle a su mobiliser avec son sens habile la masse juvénile, chacun dans son giron et profil. 

Elle couve de toute son attention une pléiade de champions du monde de boxe, de karaté et autre disciplines. Elle a réglé avec doigté l’épineux problème de légalité de la Ligue de football de Bouira. Idem pour la situation délicate vécue par le club populaire de l’IB Lakhdaria qui a failli se ranger à l’idée d’abandonner la pratique sportive, évitant de justesse ses répercussions négatives. 

Les clubs de la wilaya n’ont plus de soucis à supporter la lourde charge d’engagement dès lors que lesdits droits sont pris en charge par le budget de la wilaya.

Djamila Yacoubi, avec tout ce qu’elle a déjà consenti comme efforts, est consciente et résolument décidée à rester sur le pied de guerre pour fournir, donner et militer encore plus pour une région qui demande et mérite toujours plus afin de ne pas commettre de torts, ni avoir à nourrir des remords.

Bonne fête à toutes les nobles femmes qui militent chacune dans sa spécialité pour une Algérie nouvelle, meilleure, forte, prospère et équitable pour tous et toutes.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.