Industries lourdes et manufacturières : L’appel de Aoun aux investisseurs

18/12/2023 mis à jour: 12:50
2026
Photo : D. R.

Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a appelé, samedi à Mostaganem, à l’impératif de s’orienter vers l’investissement dans les secteurs d’appui et complémentaires aux industries lourdes et manufacturières.

Lors d’un point de presse animé à l’issue de l’inauguration de deux unités de production de chlore et ses dérivés et de chlorure de calcium dans la zone d’activités de Fornaka, M. Aoun a souligné que les investisseurs, locaux ou étrangers, sont appelés, dans le cadre de partenariats, à réaliser un investissement fructueux, en vue de renforcer les capacités du secteur industriel national notamment en ce qui concerne les matières actuellement importées.

Pour le ministre, la société saoudienne Adwan Chemical Industries constitue un modèle d’investissement direct étranger qui appuie le secteur industriel avec certaines matières utilisées dans les industries lourdes et manufacturières, à l’instar du fer et de l’acier, appelant les autorités locales à accompagner les projets d’expansion qui génèrent des emplois.

Au niveau de la zone industrielle Bordjia 1 et 2, dont le taux global d’aménagement a atteint 84%, M. Aoun a affirmé que l’Etat a assuré le raccordement aux différents réseaux (AEP, électricité, gaz et fibre optique), avec une enveloppe estimée à 6,7 milliards de dinars, en plus de réunir toutes les conditions idoines pour l’installation des unités de production par les investisseurs et le lancement des travaux de réalisation dans les plus brefs délais.

Concernant les assiettes foncières disponibles dans cette zone (317 parcelles à Bordjia 1 et 64 parcelles à Bordjia 2), le ministre a appelé à l’adoption d’une nouvelle approche de communication, afin de se rapprocher des investisseurs et faire la promotion des capacités offertes au niveau des zones industrielles. M. Aoun s’est, en outre, rendu à l’usine de fabrication de mobilier domestique (210 emplois) et à l’unité des industries agroalimentaires à base de maïs, et s’est enquis du projet en cours de réalisation de l’unité d’industrie mécanique (400 emplois), qui entrera en exploitation en mars prochain.

Il a, également, procédé à la pose de la première pierre pour la réalisation d’une unité industrielle de fabrication des cartons d’emballage dans un délai de 30 mois, pour un coût de 12 milliards de dinars, soulignant à ce propos la nécessité de créer un réseau national de valorisation des déchets en carton récupérés, en ayant recours aux start-up pour couvrir les besoins du marché national, avant de procéder à son exportation.

Dans la région de Souk Ellil (commune de Sayada), M. Aoun a clôturé sa visite d’inspection dans la wilaya par l’inauguration d’une unité de fabrication de prêt-à-porter (30 emplois), la pose de la première pierre pour la réalisation d’une unité de production d’engrais minéraux et combinés et d’améliorants organiques, et l’inspection du projet d’aménagement et de réhabilitation de la zone d’activités.

Le ministre avait présidé, auparavant, une cérémonie de remise de licences d’exploitation définitives de 34 projets d’investissement gelés, et avait procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation de deux usines relevant du groupe public Saidal à Salamandre, d’une valeur financière de 2 milliards de dinars. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.