Inde : piégés dans un tunnel, les ouvriers sont à 14 mètres de la liberté

24/11/2023 mis à jour: 00:47
1322

Les autorités ont annoncé vendredi 24 novembre que seulement quatorze mètres séparent désormais les équipes de secours des 41 ouvriers piégés dans un tunnel en Inde depuis près de deux semaines, avec l'espoir de les atteindre dans les prochaines heures.

Après des avancées à travers les décombres du tunnel effondré le 12 novembre dans le nord de l'Inde, l'optimisme initial avait été tempéré mercredi soir, à environ dix mètres de l'objectif, lorsque la foreuse avait heurté des tiges métalliques. Toutefois, le travail de forage a repris.

Les sauveteurs, équipés de brancards munis de roues pour extraire les travailleurs épuisés à travers un tube d'acier de 57 mètres de long, attendent maintenant que celui-ci pénètre les derniers mètres. Bhaskar Khulbe, un haut fonctionnaire gouvernemental supervisant les opérations de secours, a déclaré à la presse : «Nous devons forer 14 mètres de plus à l'intérieur du tunnel. Si tout se passe bien, nous espérons les atteindre dans la soirée», soulignant que les ouvriers piégés sont dans un état d'esprit positif.

Cependant, un communiqué du gouvernement a averti que le délai prévu pourrait évoluer en raison de problèmes techniques, du terrain difficile de l'Himalaya et d'éventualités imprévues.

À l'extérieur du site, l'effervescence persiste avec des proches des travailleurs bloqués rassemblés, des secouristes priant dans un sanctuaire hindou érigé à l'entrée du tunnel, des ambulances prêtes et un hôpital de campagne pour accueillir les 41 hommes actuellement confinés dans un espace de 8,5 mètres de haut sur environ deux kilomètres de long.

Atul Karwal, responsable de la Force nationale d'intervention en charge de la gestion des catastrophes, a expliqué que les secouristes ont été formés pour extraire rapidement et avec précaution les ouvriers à travers le tube d'acier. Depuis l'effondrement, les efforts de sauvetage ont été entravés par les chutes de débris et des pannes répétées des foreuses cruciales.

Le tunnel de Silkyara fait partie du projet autoroutier Char Dham, cher au Premier ministre Narendra Modi, visant à améliorer les liaisons avec quatre sites hindous majeurs du pays et les régions frontalières de la Chine. Les accidents sur les chantiers d'infrastructures sont fréquents en Inde, avec le dernier en janvier ayant entraîné la mort d'au moins 200 personnes dans des crues soudaines dans l'Uttarakhand. Certains experts attribuent en partie cette catastrophe à un développement excessif dans cet État himalayen, sujet à des glissements de terrain.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.