Impliquer les start-up dans l’essor économique

13/07/2023 mis à jour: 15:20
652
Photo : D. R.

Le Salon national des activités scientifiques de jeunes et des start-up, qui s’est tenu cette semaine à Tizi Ouzou, s’était fixé pour objectif l’implication des jeunes dans le développement technologique et économique, selon des organisateurs.

S’exprimant à l’ouverture de cette manifestation, initiée par la direction de wilaya de la jeunesse et des sports en collaboration avec la ligue de wilaya des activités scientifiques et techniques de jeunes et l’association scientifique Les petits débrouillards, la présidente du conseil scientifique de cette organisation, Haffaf Hafida, a indiqué que le Salon vise à «éviter de confiner les projets et les idées innovantes des jeunes dans des expositions».

«Nous voulons que ces idées et ces projets innovants soient accompagnés afin d’en faire des outils actifs dans le domaine du développement scientifique, afin que l’Algérie devienne pionnière dans tous les domaines de développement technologique et économique», a-t-elle ajouté.

Aussi, l’événement, placé sous l’égide du wali de Tizi Ouzou, Djilali Doumi, est une opportunité pour créer un espace de communication et d’échange d’idées et d’expériences entre les jeunes porteurs de projets et la communauté scientifique et les représentants du monde économique «afin qu’ils puissent mûrir un débat dans le domaine de l’activité scientifique et de l’innovation technique», a signalé Mme Heffaf.

De son côté, le directeur local de la jeunesse et des sports (DJS), Aziz Tahir, qui a donné le coup d’envoi de la manifestation, a observé que ce Salon est un espace de réflexion sur la manière d’accompagner les jeunes afin qu’ils puissent concrétiser leur projets et renforcer leur participation à l’économie nationale. «Il s’agit aussi de mettre à la disposition du mouvement associatif qui active dans le domaine scientifique, grâce au Salon, des chercheurs et un encadrement spécialisé de la DJS mais aussi de l’université qui est la vraie locomotive», a ajouté M.  Tahir.

Cet événement permet de créer un contact entre l’ensemble des acteurs activant dans ce domaine pour un échange d’expériences et d’idées tout en suscitant un débat autour des préoccupations des jeunes porteurs de projets innovants, à travers les conférences, les Workshop et les ateliers programmés, a-t-il ajouté. M. Tahir a en outre relevé «une participation de qualité» à ce Salon qui a réuni une centaine de jeunes issus d’une trentaine de wilayas avec la présence de gérants de start-up qui ont réussi au niveau national, et pris comme exemple pour les jeunes porteurs d’idées.

En outre, plus d’une vingtaine de participants entre chercheurs professeurs d’université et opérateurs économiques étaient présents au Salon de 3 jours, au programme duquel une grande exposition/démonstration s’est tenue à la placette de l’Olivier.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.