Ils demandent la Revalorisation de leurs pensions : Les retraités montent au créneau

12/07/2022 mis à jour: 16:23
2369

La revalorisation de la pension de retraite de l’année 2021-2022 «est très loin des attentes des retraités et encore plus loin des réalités sociales et économiques», a déploré le bureau national de l’Organisation syndicale des retraités algériens (OSRA).

«Intervenant à l’occasion d’une rencontre entre la Banque d’Algérie et les banques et établissements financiers du pays, le gouverneur de la Banque d’Algérie a affirmé que le taux d’inflation établi en octobre dernier était de 9,2%, soit une hausse de 6 points en une année. Le nouveau chiffre communiqué par le directeur de la BA vient un peu confirmer une réalité constatée par les Algériens depuis le début de l’année, celle-ci a été marquée par une majoration des prix de plusieurs produits de consommation dépassant parfois les 100%», a souligné le syndicat des retraités dans un communiqué.

Pour OSRA, «la réalité est que le pouvoir d’achat de l’Algérien en général et du retraité en particulier a chuté dangereusement et que la revalorisation annuelle, prévue par la loi n°99-03 du 22 mars 1999 modifiant et complétant la loi n°83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite, annoncée et appliquée, ne couvre même pas une infime partie de ce que les retraités ont perdu», a-t-il ajouté, relevant que la suppression de l’IRG pour les pensions de retraite servies par la CNR «sera insuffisante» pour rattraper le pouvoir d’achat du retraité.

«Pour éviter une baisse des pensions par le franchissement d’un seuil provoquant l’augmentation des salaires, nous demandons en parallèle l’augmentation des taux des pensions de retraite équivalents à ceux des salaires de l’année 2022 avec effet rétroactif, suivant chaque catégorie, et l’application d’une revalorisation au moins équivalente au taux d’inflation au 1er mai 2022, estimée à 10%», lit-on dans le communiqué de l’OSRA.

L’Organisation réclame la délivrance de son récépissé d’enregistrement et le rappel de l’application des orientations du président de la République sur la loi du travail et de la Constitution, l’abrogation de l’IRG pour les pensions de retraite versées par la CNR, l’augmentation des taux des pensions de retraite équivalents à ceux des salaires observés cette année 2022 avec effet rétroactif, suivant chaque catégorie.

Le syndicat des retraités exige aussi la revalorisation au moins équivalente au taux d’inflation au 1er mai 2022, estimée à 10%, la revalorisation des recouvrements des frais de santé à 100% pour tous les retraités et la revalorisation de toutes les allocations aujourd’hui insuffisantes et la protection du pouvoir d’achat du retraité par une loi d’indexation des augmentations de salaires à ceux des pensions de retraite en dehors de la loi 99-03 du 22 mars 1999 pour limiter les écarts entre les pensionnés et les travailleurs actifs.

L’OSRA recommande en outre l’abrogation de l’article 02 de la 90-14 qui bloque le champ syndical et limite la liberté de création de syndicat, comme le prévoit la Constitution. 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer