Gilbert Houngbo, premier Africain à diriger l’OIT

26/03/2022 mis à jour: 17:41
1101

L’ancien Premier ministre du Togo, Gilbert Houngbo, a été élu vendredi à la tête de l’Organisation internationale du travail (OIT), devenant le premier Africain à diriger la plus ancienne agence spécialisée des Nations unies. 

M. Houngbo, 61 ans, a été élu au second tour par le conseil d’administration de l’OIT, composé de 56 représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs. «Vous avez écrit l’histoire», a-t-il assuré. 

Sa candidature était soutenue par l’Union africaine et les représentants des travailleurs. Le résultat du vote «est porteur d’un symbolisme fort» et «votre choix (...) répond aux aspirations d’un jeune Africain, d’un jeune Africain dont l’humble éducation s’est transformée en une quête de justice sociale qui a duré toute une vie», a souligné le nouveau Secrétaire général. 

Natif d’une préfecture rurale du Togo, il a passé la majorité de sa carrière dans les organisations internationales, où il est vu comme un haut fonctionnaire chevronné. Il prendra ses fonctions début octobre, succédant à l’ancien syndicaliste britannique Guy Ryder, en poste depuis dix ans et qui a atteint la limite des deux mandats. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.