Ghada Mahat dirigera MCA-WAT : L’arbitrage féminin algérien à l’honneur !

13/04/2024 mis à jour: 06:43
2968

L’équipe fédérale en place veut mettre un terme aux précédentes traditions concernant la désignation de la gent féminine, au premier plan et comme tête de série pour les matchs de l’élite de notre championnat et Coupe d’Algérie «hommes», seulement à l’occasion du 8 Mars ou comme cadeau d’anniversaire.

 Désormais, le pied est résolument sur l’accélérateur. D’ailleurs, pour le compte des quart de finale de l’épreuve populaire, le duel devant opposer le Mouloudia d’Alger au Widad de Tlemcen au temple du 5-Juillet a été confié à une femme arbitre internationale. 

Il s’agit de Madame Ghada Mahat. C’est une première à ce stade de la compétition et pour une aussi grande affiche. Naturellement, dans le domaine de l’arbitrage, pour réussir et aller toujours de l’avant, il n’y a pas de recette miracle. 

Evidemment, il faut d’abord aimer et avoir de la passion, avoir des qualités, il faut du sérieux, de l’abnégation, de l’assiduité, du courage, de la patience et surtout savoir retenir les leçons de chaque épreuve pratique. Alors pour une femme arbitre, il en faut davantage de ces qualités évoquées. Même avec toutes ces qualités énumérées, une femme arbitre est-elle en droit d’attendre des cadeaux de quiconque ? Sûrement pas. 

Car une désignation pour une mission de diriger un match, de surcroît de l’élite, se mérite. C’est justement le cas d’une femme arbitre de l’Algérie profonde désignée pour diriger un important match de Coupe d’Algérie. Il s’agit de l’arbitre femme internationale Ghada Mahat. Cette dame arbitre regorge d’espoir pour une moisson prometteuse du fait qu’elle est née en pleine saison printanière, le 1er mai 1995 à Sétif. Elle aimait le football et avait un faible pour l’arbitrage. 

Voilà pourquoi elle a décidé de rallier le monde du sifflet en 2016, alors qu’elle venait juste de boucler ses 21 ans. Les témoignages recueillis corroborent qu’elle a mis beaucoup de détermination dans sa quête à gravir rapidement les étapes menant à la consécration internationale. Il est vrai qu’elle avait de réelles prédispositions pour boucler le tronçon toujours avec satisfaction.

 Pourtant, elle sait pertinemment qu’elle doit encore consentir d’autres efforts et sacrifices pour rester toujours et à chaque sollicitation en grande forme physique et solidité mentale pour vivre d’autres émotions et sensations à l’échelle locale, continentale et mondiale.

 Tout dernièrement, elle a dirigé haut la main le quatrième tour des éliminatoires féminines de football menant aux JO de Paris 2024 entre le Nigeria et l’Afrique du Sud. Même sans avoir beaucoup dirigé des matchs de l’élite de notre football, elle a acquis le standing d’arbitre d’élite A de la CAF. 

Madame Ghada Mahat sera assistée par une équipe arbitrale de standing international solidement expérimentée tant sur le terrain qu’à partir de la cabine de la VAR. Que le spectacle footballistique soit sur le terrain. Bon vent à l’équipe arbitrale pour une production magistrale.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.