Foire des miels de Kabylie à Boghni : L’apiculture impactée par les intempéries

25/11/2023 mis à jour: 18:50
2741
Les prix du miel ne sont pas abordables pour les bourses moyennes (Photo El Watan)

L a foire des miels de Kabylie se déroule, depuis samedi, jusqu’au 25 novembre, dans la commune de Boghni, à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de Tizi Ouzou. 

La manifestation, regroupant une quinzaine de participants venus des quatre coins de la wilaya, est organisée à la salle des fêtes en face la mairie. Plusieurs variétés de miel sont  proposées à la vente, dont notamment le miel de forêt, miel de fleurs d’oranger, miel d’eucalyptus et autres miel de jujubier. Les exposants, en connaisseurs, prenaient d’ailleurs le soin d’expliquer aux visiteurs les bienfaits de chaque variété afin de les inciter à en acheter. 

Si au premier jour de la foire, l’affluence du public est restée moindre, les participants ont toutefois affiché leur optimisme quant au succès de la fête d’ici sa clôture, samedi prochain. 

A l’occasion de l’ouverture de la manifestation, la majorité des apiculteurs ont, par ailleurs, tenu à souligner la baisse cette année de la production de miel à Tizi Ouzou. Hamid Laleg, un des représentants de la CAPTO, rencontré sur place, nous explique que les conditions météorologiques enregistrées cette année ont drastiquement réduit la production. «Nous avons eu des pluies au mois de mai, exactement en période de floraison des plantes. 

Cela a eu un impact négatif important sur la production. Donc, sur son prix à la vente», a-t-il souligné, notant au passage que «cette année un kilogramme de miel est cédé à 5400 DA et plus, selon la variété».

 Notre interlocuteur relève aussi la baisse de la vente. «La baisse du pouvoir d’achat des citoyens ne permet pas à tout le monde l’acquisition d’un pot de miel», ajoute-t-il. Il y a lieu de noter que cette foire tournante est aussi attendue, dans les prochains jours, dans d’autres communes, comme Ath Yenni, Fréha ainsi qu’au 
chef-lieu de wilaya. 

Elle est organisée par l’association des apiculteurs professionnels du massif du Djurdjura et la Coopérative agricole polyvalente de Tizi Ouzou (CAPTO), en collaboration avec la chambre de l’agriculture, les subdivisions agricoles ainsi que les communes devant abriter l’événement. Par ailleurs, notons que la wilaya de Tizi Ouzou organise, chaque été, le festival de l’abeille et du miel. 

La neuvième édition de cette  manifestation s’est tenue du 17 au 19 août dernier, au village Ahrik, dans la commune de Bouzeguène, à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.