Foes (Boumerdès) : Le désarroi des automobilistes

02/02/2022 mis à jour: 23:13
1056

Les routes desservant la cité huppée de Foes, à la rentrée ouest de Boumerdès, sont devenues le cauchemar des automobilistes. Tous les chantiers lancés dans ce quartier ont viré au fiasco à cause de la politique du bricolage et du laisser-aller des responsables locaux. Le dernier en date est le projet d’assainissement qui a profité autant aux promoteurs immobiliers que les autres résidants du site, s’indigne un habitant. 
 

«L’APC a dégagé plus de 3 milliards de centimes pour ce faire mais finalement le projet a consommé plus que le double», affirme un cadre à la direction de l’urbanisme et de la construction. Après les aléas causés par les travaux de creusement, les automobilistes s’attendaient à ce que la route soit revêtue dans les meilleurs délais. Mais ils ont vite déchanté, d’autant que la chaussée demeure à ce jour dans un état catastrophique. La conduite sur cet axe très fréquenté est à un pénible exercice autant pour le conducteur que pour le véhicule de par le nombre et la profondeur des nids-de-poule qui jalonnent la chaussée. 
L’entreprise devant revêtir cette route a quitté les lieux depuis plusieurs mois, laissant des pavés et autres objets hétéroclites derrière elle. Même constat du côté du lotissement El Salem où les chantiers de promotions immobilières poussent comme des champignons dans une anarchie indescriptible. En l’absence de contrôle, c’est les accotements de la route qui servent de décharge pour les camionneurs. Les monticules de gravats déversés même au pied des arbres d’eucalyptus n’ont curieusement fait réagir aucun service. Ces dépassements ont pourtant lieu à moins de 500 m de la direction de l’environnement et de l’APC. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.