Feux de forêt à Béjaïa : Plus de 1000 ha de couvert végétal partis en fumée

17/08/2022 mis à jour: 21:09
2007
Photo : D. R.

Des moyens aériens sont également engagés dans cette lutte contre les flammes, à savoir des hélicoptères de la Protection civile et de l’ANP ainsi que le bombardier d’eau russe, le BE200.

Depuis le début de l’été, des dizaines de feux de forêt ont été enregistrés dans la wilaya de Béjaïa, qui ont résulté des activités pastorales et de défrichement des terres, en plus des feux naturels, favorisés, surtout, par le présent épisode caniculaire.

Depuis le 11 août, la Protection civile de Béjaïa, par la voix du commandant Soufi, a fait état d’une centaine de départs de feu. Rien que lors de ces trois derniers jours, ajoute notre interlocuteur, on a enregistré une moyenne de 20 départs de feu par jour que la PC, en coordination avec les services des forêts, est parvenue à circonscrire et écarter le danger des zones d’habitation. Contrairement à l’année précédente, l’administration n’a enregistré aucune perte humaine.

Néanmoins, une importante surface de couvert végétal est partie en fumée. Dans un bilan provisoire, les services de la Conservation des forêts ont estimé l’étendue des dégâts à 1070 ha de broussailles, maquis, arbres fruitiers et autres cultures. Et ce, à travers les forêts des communes de Tichy, Tazmalt, Tizi n’Berber, Ouzellaguen ou encore Boukhelifa, Toudja, Akbou, Chellata, Kendira, Fenaia, Seddouk et Beni Ksila, pour ne citer que ces régions.

Dans le même contexte, force est de constater que sur le plan de l’organisation de la lutte contre les incendies et le suivi des opérations sur le terrain, un PCO (poste de commandement opérationnel) est installé à l’aéroport Abane Ramdane.

Sur le terrain, en plus des forestiers, la PC locale a déployé pas moins de 800 hommes soutenus par deux colonnes mobiles, des renforts venus des wilayas de Sétif et de Bouira afin de venir à bout des incendies rapidement.

Au besoin, a indiqué la même source, des moyens aériens sont également engagés dans cette lutte contre les flammes, à savoir des hélicoptères de la Protection civile et de l’ANP ainsi que le bombardier d’eau russe, le BE200, des moyens aériens qui se sont révélés d’un grand apport en matière d’efficacité dans les zones enclavées et inaccessibles à la logistique terrestre.

Hier encore, en milieu d’après-midi, alors que des dizaines de feux étaient circonscrits ou demeurant sous surveillance, les soldats du feu traitaient un important incendie près du lieu-dit Azaghar, dans la commune de Beni Ksila, sur la côte ouest de Béjaïa. Notons enfin que, depuis hier soir, des pluies légères et éparses sont enregistrées à travers quelques localités de la wilaya, apportant un peu de répit aux pompiers au front, face aux incendies.

 


 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer