Festival Algé’Rire 2023 au Palais de la Culture de Kouba à Alger : Un retour avec beaucoup de nouveautés

04/07/2023 mis à jour: 06:48
2280
A droite Yamna, Adlane Messelem, Tarik Ouhadj et Krimou Derradji

Après sept ans d’absence, le Festival Algé’Rire est de retour du 12 au 15 juillet au palais de la culture Moudfi Zakaria de Kouba à Alger. Un Festival qui a déjà fait ses preuves, par le passé, par la qualité de sa programmation, engendrant une affluence des plus importantes. Cette nouvelle édition est parrainée par le ministre de la Culture et des Arts.

Pour annoncer les couleurs de cette édition 2023, les initiateurs de cet événement, à savoir Tarik Ouhadj et Adlane Messelem, ont animé une conférence de presse, hier matin, à l’hôtel Sofitel, à Alger afin de dévoiler les différentes activités, inscrites dans l’agenda du festival. Placé sous le slogan «L’Algérie aux cœurs», cette nouvelle édition se veut être internationale de par son ouverture aux humoristes du monde et de la diaspora, mais aussi par son ancrage africain. 

«Au cœur de l’Afrique, au cœur de la Méditerranée et au cœur du monde ; le rayonnement du festival Alge’rire portera l’Algérie aux cœurs. C’est aussi une façon de se réapproprier nos origines et d’essayer d’apporter cette petite pierre à travers la culture et le rire», c’est du moins ce que souligne Tarik Ouhadj. 

De son côté, Adlane Messelem estime que le festival en question est pour le public et les artistes. «C’est une fierté, car c’est important de pouvoir faire ce festival à Alger, dans un endroit magnifique qui est le Palais de la culture de Kouba et devant un public, qui sans aucun doute sera présent au rendez-vous.»

Ainsi durant les quatre jours du festival, les intéressés pourront apprécier des spectacles humoristiques de qualité, animés par 35 artistes nationaux et internationaux. Hormis l’Algérie, citons la Grande-Bretagne, le Canada, le Sénégal, le Congo, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, la France, la Turquie et les Etats-Unis. 

Des artistes comédiens de renom international sont programmés pour cet événement, à l’image entre autres Sacko Camara, Mukoko, Dolino, Kader Bueno, Ollie Horn, Darius Davies ou encore Joel Bryant. Côté algériens, on retrouvera la nouvelle génération d’humoristes, tels que Krimo Derradji, Zoubir Belhor, Yamna, Mouaadh Bennacer, Walid Seddiki, Sid Ahmed Belahcene, Samy Gougam et Adem Kassouri. 

Des artistes 100% DEZED au talent époustouflant que le public retrouvera vendredi 14 juillet dès 16h au niveau de l’auditorium du Palais de la culture. Sinon le coup d’envoi du festival sera donné le 12 juillet à 20h30 au niveau du patio du Palais de la culture à travers une soirée placée sous le thème «World Comedy». 

Plusieurs artistes se succéderont sur scène, dont AZ, Sofia Belabbes, Ilyes Mela, Ayoub Marceau, Dolino, Kader Bueno, Eklips, Houria les yeux verts, John Sulo, Farid Chamekh, Redouane BH et Umut Koker. 

Quand à la troisième soirée «English Show», prévue le 14 juillet à 18h, elle sera entièrement déclinée dans la langue de Shakespeare avec les humoristes Mehdi Walker, Tarik Comedy, Ollie Horn, Darius Davies et Joel Bryant. Il est important de souligner que The English Show est organisé pour la première fois dans les pays du Maghreb. 

Enfin, la clôture du 14 juillet à 20h30  se distinguera par un rendez-vous baptisé Afro’Comedy avec pour maître de cérémonie Redouane B.H. La soirée sera animée par les talentueux Sacko Camara, Mukoko, Dolino, Kader Bueno et Sarah Lind.

La programmation prévoit également deux one man-show de Abdelkader Secteur et en exclusivité Houria les yeux verts, qui présentera son spectacle Enfin moi. Les organisateurs annoncent la projection d’un court-métrage en hommage aux comédiens algériens des années 30 jusqu’ à ce jour. 

Pour Tarik Ouhadj : «On ira revisiter les comédiens de jadis. Nous allons faire un montage pour faire passer le flambeau à la génération d’aujourd’hui. Je pense que la plupart des comédiens de la nouvelle génération se sont inspirés des anciens.» 

Il est également prévu un show de danse, un show de magie et un intermède musical. Une autre nouveauté a été introduite au Festival Algé’Rire : c’est la mise en place, tout au long du festival, du Kids Corner Coin des enfants. 

Un espace qui permettra aux bambins de profiter à des animations et à des ateliers ludiques pendant que leurs parents profiteront à l’aise de leurs soirées. 

Dans le sillage des nouveautés du festival, on retiendra aussi la mise en place de master class en direction des jeunes artistes algériens. Ces derniers bénéficieront d’un coaching avant leurs spectacles, et ce, par des professionnels du métier. 

Quant aux tarifs, ils se situent entre 250 DA pour les billets simples et 3500 DA pour les billets Premium. Trois moyens de paiement sont disponibles, à savoir en ligne, à travers des points de vente de la capitale et à travers l’application Yassir express. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.