Exposition de l’artiste-peintre Mimia Lichani à la bibliothèque Dilou de Constantine : Le chant floral , un réceptacle de couleurs et d’émotions

15/03/2022 mis à jour: 14:14
2967
L’exposition de la plasticienne Mimia Lichani dure jusqu’au 6 avril à la bibliothèque Dilou à Constantine

Au moins une soixantaine de toiles arborant les couleurs de la belle saison sont exposées, depuis le 6 mars, au niveau de la bibliothèque diocésaine (Dilou) de la ville des ponts. Quelques-unes sont anciennes, d’autres récentes. L’artiste est une habituée des lieux. Elle y est à son troisième événement.

 Après les expositions «Les demoiselles» et «Bons baisers d’Afrique», tenues respectivement en février et décembre 2018, elle récidive avec «Le chant des fleurs». Une absence de quatre années qui serait justifiée par des aléas circonstanciels. La crise sanitaire et son corollaire le confinement ont astreint l’ensemble des plasticiens à leurs ateliers. En parallèle, cette période a été mise à profit pour enrichir des collections ou en créer de nouvelles. Il reste évident qu’aucune conjoncture n’arrive à brider ni la créativité et ni l’expression artistique ! 

Croisée lors d’un vernissage, qui a eu lieu en novembre 2021 au même endroit, Mimia Lichani nous a confié que la date de sa prochaine exposition sera mars 2022. Promesse tenue. Plusieurs de ses toiles ont impressionné l’assistance, dont des confrères. L’impressionniste qui jongle avec les effets de la lumière a à son actif des dizaines d’expositions individuelles et collectives à travers le pays et à l’étranger. 

Depuis ses débuts à la fin des années 1970, elle a collectionné les prix et les distinctions. Au fil de son long parcours, elle a su s’adapter à l’évolution des techniques dans les arts plastiques. A l’exemple de la peinture digitale. Une expérience concluante qui allie harmonieusement talent et numérisation. Prolifique, l’artiste a acté sa passion débordante pour le 3e art par l’ouverture d’une galerie privée. De Tébessa, cette dernière sera transférée, quelques années plus tard à Constantine. L’ultime rêve de tout artiste. A n’en point douter, cela n’a été rendu possible que grâce à un travail acharné et beaucoup de volonté.
 

                                               ( Une floralie, une œuvre de Mimia Lichani )

 

L’ART AU PLURIEL 

L’artiste-peintre ne détient pas seulement le secret de la maîtrise des styles et des palettes. Visiblement, l’aisance à manier le verbe lui est acquise. Elle s’essaye à la poésie et à la prose, peut-être pas à temps plein, mais c’est une autre corde qu’elle ajoute à son arc. Un atout indispensable de nos jours à l’effet d’accompagner un tableau ou une œuvre. Bon nombre d’artistes y ont recours, notamment sur les catalogues d’expositions. Joindre l’art de peindre à celui de décliner les vers est pour sûr une tentative d’accomplissement artistique. 

Au milieu de cette profusion de toiles, quelques-unes émergent du lot, de par leur dimension ou leur champ chromatique. Certaines ont été réalisées il y a au moins trente ans. 

À l’instar de cet autoportrait peint en 1989. Il sert par ailleurs de support à l’affiche de l’exposition. D’autres déclinent allègrement le thème : des fleurs rouges, blanches, jaunes…sur fond noir ou multicolore, en bouquets ou éparses et aux multiples contrastes. Un tableau en relief captive particulièrement l’attention. Accroché au mur latéral droit, il pourrait faire l’unanimité, car résumant à lui seul l’esprit de l’exposition.

 A savoir un réceptacle de couleurs, de formes et d’émotions. D’autres tableaux illustrent des bourgeons. Du moins ils en donnent l’illusion, laissant ainsi supposer une éclosion imminente. Celle de la vie qui a hâte de reprendre ses droits. 

Un retour à la normale après une période relativement longue, anxiogène et fort stressante. Libre à tout un chacun d’y déceler un message ou une symbolique, semble dire Mimia Lichani, qui soumet ses créations à l’appréciation du public. Ce dernier a jusqu’au 6 avril prochain pour juger sur pièce. Après tout, ne dit-on pas que l’art est subjectif ? 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.