Evolution de l’art de la guerre : Les consignes du général d’armée Saïd Chanegriha aux cadres de l’ANP

26/04/2023 mis à jour: 03:05
945
Le général d’armée Saïd Chanegriha, hier, à l'Ecole supérieure de guerre

Le général d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (CEM-ANP), a prononcé, hier, à l’ouverture des travaux de la 16e session du conseil d’orientation de l’Ecole supérieure de guerre (ESG), une allocution dans laquelle il est revenu sur les raisons de l’achat par l’armée algérienne d’équipements militaires ces dernières années. 

A ce propos, il a expliqué que les guerres modernes que connaît le monde d’aujourd’hui sont totalement différentes des guerres précédentes, ce qui a amené l’ANP à porter une attention particulière à deux aspects vitaux, à savoir la dotation en matériels modernes et la formation d’une ressource humaine qualifiée. «Les guerres modernes, notamment celles auxquelles nous assistons depuis quelques années, sont entièrement différentes des guerres précédentes en termes de moyens, de méthodes, de raisonnement et de planification. 

En effet, nous assistons à des guerres qui évoluent à une vitesse effrénée, faisant de celui qui ne peut en suivre le rythme, ou s’y adapter sur les plans raisonnement, planification et virtuosité combative, une proie facile des ennemis et à la portée de leurs attaques et complots. En témoignent les multiples exemples vécus à travers le monde», a-t-il développé. 

«Partant de ce postulat, a ajouté le général d’armée Saïd Chanegriha, nous étions et demeurons d’une conviction ferme que l’effort consenti dans le domaine de l’acquisition de différents types d’armements et de matériel moderne et à la pointe de la technologie ne saurait atteindre sa finalité s’il n’était pas mis entre des mains qualifiées, pouvant exploiter parfaitement ses capacités techniques et technologiques». 

Le chef d’état-major de l’ANP a indiqué que «c’est dans cette optique que s’inscrivent nos efforts lors des dernières années, afin de porter en permanence l’attention nécessaire à ces deux composantes interdépendantes, et de toujours veiller à ce que les personnels militaires accordent à cet aspect l’intérêt qu’il lui sied».

Le général d’armée Saïd Chanegriha a exhorté, dans ce sillage, les cadres de l’Ecole supérieure de guerre à encourager les officiers stagiaires à enrichir en permanence leur capital de connaissances, aussi bien grâce à la lecture qu’à travers la valorisation de leurs expériences acquises sur le terrain. «L’attention que je vous exhorte à porter, particulièrement en tant que cadres de l’Ecole supérieure de guerre, est de veiller à ce que les officiers stagiaires ne se contentent pas uniquement des cursus d’enseignement et de formation programmés, mais aient la ferme volonté d’enrichir leur capital de connaissances spécialisées et générales, aussi bien grâce à la lecture qu’à travers la valorisation des expériences acquises sur le 
terrain», a-t-il insisté.

Le chef de l’état-major de l’ANP expliquera, en outre, que «la véritable école est celle de la vie professionnelle, qui inculquera aux cadres militaires supérieurs les qualités d’intelligence et de perspicacité, lors de la manipulation des armes, du matériel et des divers types d’équipements mis à disposition, notamment ceux engagés récemment dans le corps de bataille, de manière à pouvoir s’adapter rapidement et efficacement aux nouvelles situations».

Le général d’armée Saïd Chanegriha a insisté, par ailleurs, sur l’importance de la volonté, de la persévérance pour la réussite et de la force d’être convaincu de la victoire chez les futurs cadres de l’ANP. «(…) le succès ne peut être réalisé sans une volonté et une détermination à toute épreuve. A ce titre, la volonté n’est pas celle de viser la victoire uniquement, mais d’avoir également la conviction absolue de pouvoir l’emporter. 

Tel est le sens professionnel et patriotique pour lequel je me bats sans relâche, afin que les esprits et les cœurs de l’ensemble des personnels de l’Armée nationale populaire en soient imprégnés, et grâce auquel notre armée mènera à bien ses missions constitutionnelles et avec lequel le peuple algérien sera rassuré sur son présent et son avenir, quels que soient les défis à relever ou l’ampleur des enjeux à remporter», a-t-il conclu.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.