États-Unis: un mort après des tirs dans un hôpital, un suspect tué par la police

18/11/2023 mis à jour: 21:08
1093

Une personne a perdu la vie le vendredi 17 novembre à la suite de tirs dans le hall d'entrée d'un hôpital public de l'État américain du New Hampshire, et le suspect a été immédiatement abattu par la police, ont annoncé les autorités locales. 

L'incident s'est déroulé dans l'après-midi à l'hôpital public de Concord, la capitale du New Hampshire, dans le nord-est des États-Unis, comme l'a expliqué Mark Hall, directeur de la police de l'État, lors d'une conférence de presse sur place en soirée.

Selon l'officier, un policier en faction devant l'hôpital est intervenu après que le suspect a ouvert le feu, entraînant la mort d'une personne dans l'entrée de l'établissement de santé. Il n'a pas divulgué l'identité de la victime, décédée après avoir été transportée vers un autre hôpital de la ville. Le tireur présumé a été abattu par la police et est décédé, a ajouté Mark Hall, sans fournir plus de détails.

Plus tôt dans la journée, les comptes X de la police et des services de sécurité et d'urgence avaient rapporté des «coups de feu dans l'hôpital public du New Hampshire à Concord avec plusieurs victimes». Par la suite, ces sources ont assuré que l'événement était circonscrit au hall d'accueil de l'hôpital, que tous les patients étaient sains et saufs, et qu'il n'y avait pas de menace en cours contre la population.

Les États-Unis font face à des fusillades quasi-quotidiennes, et l'une des plus meurtrières de ces dernières années a eu lieu fin octobre dans l'État voisin du Maine, où un homme armé a ouvert le feu dans un bowling et un bar-restaurant, tuant 18 personnes et en blessant 13 avant de se suicider.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.