Escroqueries en ligne : Arnaques aux fausses promotions et aux bons d’achat

22/04/2024 mis à jour: 23:48
3780

Les arnaques en ligne sont devenues massives ces dernières années, en particulier dans le contexte actuel d’inflation.

 Avec l’essor d’internet et du commerce électronique, de nombreuses personnes ont été victimes d’escroquerie en ligne. Les escrocs utilisent diverses méthodes, telles que le phishing, les faux sites web, les faux mails et les fausses publicités pour tromper les utilisateurs et leur soutirer de l’argent ou des informations personnelles sensibles.

 Il est donc crucial pour les internautes d’être vigilants et de prendre des mesures de sécurité en ligne, telles que l’utilisation de logiciels antivirus, la vérification de l’authenticité des sites web et la protection de leurs informations personnelles. Les gouvernements et les entreprises prennent des mesures pour lutter contre ces escroqueries en ligne et protéger les consommateurs. 

Impossible d’y échapper. En naviguant sur internet ou les réseaux sociaux, en consultant sa messagerie électronique, les sollicitations frauduleuses sont quotidiennes. 

Depuis quelques années, plus de la moitié des arnaques ont lieu sur internet (51%), loin devant les arnaques par SMS (21%). Les plus sophistiquées combinent désormais plusieurs supports. Les arnaqueurs usurpent des vrais sites marchands ou se font passer pour de petits commerces en ligne. 

Ces sites sont indécelables à l’œil nu et extrêmement faciles à réaliser, selon des experts. Une fois les sommes empochées, les escrocs disparaissent avec l’argent. Sur certains sites, l’arnaque est plus difficile à caractériser. Quelques clients vont être livrés, avec du retard ou vont recevoir des produits de mauvaise qualité, tandis que la majorité des commandes ne sera pas honorée. 

Récemment, la société Naftal a mis en garde ses clients contre des opérations frauduleuses utilisant son nom sur les réseaux sociaux. Une escroquerie circulant sur les réseaux sociaux, notamment sur l’application 
WhatsApp. Cette arnaque vise en réalité à dérober des données personnelles et bancaires en échange d’une fausse promesse de bon de carburant. «Naftal appelle tous les internautes à la prudence et à ne pas tomber dans le piège de ce jeu frauduleux qui vise à voler vos données et à les utiliser à des fins criminelles», a déclaré la société dans un communiqué publié sur sa page Facebook. 


Une technique bien rodée  

Par ailleurs, des individus malveillants se sont fait passer pour Algérie Poste afin de propager des liens frauduleux sur WhatsApp, incitant les utilisateurs à participer à des jeux et concours fictifs avec la promesse de recevoir des cadeaux de grande valeur.

 Cependant, une fois que les utilisateurs cliquent sur ces liens, ils peuvent être redirigés vers des sites web frauduleux conçus pour voler leurs informations personnelles sensibles ou infecter leur appareil avec des logiciels malveillants. Algérie Poste a mis en garde contre cette fraude, soulignant qu’elle ne communique jamais de cette manière via WhatsApp et ne demande jamais aux utilisateurs de cliquer sur des liens pour participer à des jeux ou des concours.  

La première étape de l’arnaque consiste à appâter le chaland. Un concours lui est proposé et après avoir donné la bonne réponse, on lui signifiera qu’il aura son cadeau sous certaines conditions, à commencer par la diffusion de cette offre promotionnelle auprès des amis ou de groupes de contact. Impossible d’aller plus loin dans la procédure si vous ne vous exécutez pas. 

Ce mode opératoire permet de propager l’arnaque avant de vous soutirer vos informations personnelles (identité, adresse et coordonnées bancaires le plus souvent), sous un prétexte fallacieux. Le vol des données peut aussi occasionner un piratage de compte en ligne, une usurpation d’identité ou encore un faux ordre de virement. S’il arrive que ces grandes marques organisent des jeux concours sur leur page officielle, les récompenses proposées sont rarement aussi mirobolantes que celles que vous font miroiter les escrocs. Il ne faut pas se fier aux promesses qui paraissent trop généreuses pour être vraies ! 

Les usurpations d’identité ont la palme d’or, suivies de très près de celles de diffamation, de chantage, de menaces, de piratage de données, d’attentat à la pudeur et de pédophilie mais aussi d’escroquerie et de fraudes, de blanchiment et de contrefaçon. Ils représentent le lot quotidien des services de sécurité, qu’ils soient de la police judiciaire ou de la gendarmerie. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.