Équipe nationale : Va-t-on rappeler Andy Delort ?

25/01/2022 mis à jour: 19:57
3232
Andy Delort va-t-il faire son come-back chez les Verts ? / Photo : D. R.

Pour la sélection nationale, il faudra lui obligatoirement écarter de son chemin le Cameroun avec ses 7 présences en phase finale d’un Mondial et que l’Algérie n’a jamais battu par le passé.

La sélection algérienne  sait désormais mieux que quiconque que pour se qualifier à la prochaine phase finale de la Coupe du monde de football, qui aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar, il faudra obligatoirement écarter de son chemin le Cameroun avec ses 7 présences en phase finale d’un Mondial et que l’Algérie n’a jamais battu, par le passé, en match officiel.

L’élimination prématurée des Verts lors de la 33e édition de la coupe d’Afrique des nations, qui a eu lieu au Cameroun, a quelque peu entamé la grande sérénité dans laquelle «baignait» la sélection nationale avec à la clé un titre africain en plus d’une série de plus de 34 matchs sans défaite au coup d’envoi de la CAN-2022.

Désormais, il faudra se remettre en question et se mettre très vite au travail, car l’important rendez-vous qualificatif face au Cameroun approche à grands pas. L’entraîneur Djamel Belmadi avait déclaré à Douala juste avant d’embarquer pour Alger : «Ce ne sont pas ces deux derniers matchs (ndlr : Guinée Equatoriale et Côte d’Ivoire) qui vont nous faire douter et ne plus nous relever.

Il va falloir montrer qu’on est capables de se relever, qu’on n’est pas morts, d’autant qu’on a un objectif qui approche. Aujourd’hui, il ne faut pas dire qu’il faut changer et tout revoir, même s’il y a des choses à corriger. Je parle notamment de notre attaque, qui a manqué d’efficacité. Ce n’est même pas un attaquant qui a marqué le seul but du tournoi».

Après le premier match nul concédé face à la Sierra Léone, lors de la première journée, le coach Belmadi a également expliqué l’échec de ses attaquants, en déclarant : «On n’a pas su marquer le but qui aurait pu nous laisser finir à 2-0 ou 3-0. Nous n’avons pas été assez tueurs».

Tous les présents au Cameroun et aussi les Algériens qui ont suivi la compétition à la télévision ont pu constater le manque d’efficacité des Verts. Depuis le trophée africain remporté au Caire le 19 juillet 2019, l’Algérie a disputé 15 rencontres officiels, où elle a réussi à inscrire 45 buts. Les meilleurs buteurs depuis la consécration continentale restent Slimani (9 buts), Mahrez (8 buts), Bounedjah (6 buts) et Feghouli (5 buts).

En dépit de toutes ces statistiques, il est à présent établi qu’un réel problème d’attaquant de pointe se pose. Et on se demande s’il ne serait pas judicieux aujourd’hui de rappeler l’avant-centre de l’OGC Nice, Andy Delort ? Beaucoup de choses ont été dites au sujet de ce joueur, qui était, comme tout le monde le sait, le troisième choix en sélection après Bounedjah et Slimani.

Qu’on le veuille ou non, l’attaquant de l’OGC Nice est le joueur le plus performant à son poste en club à l’heure actuelle. Sa présence dans les rangs de la sélection nationale ne sera sûrement pas de trop avec ses 8 buts en championnat de France (6 avec Nice et 2 sous les couleurs de Montpellier).

Avec son expérience, Andy Delort pourra être d’un grand apport pour la sélection nationale pour peu qu’on aplanisse tous les malentendus autour d’une table. En équipe de France, Karim Benzema a bien été rappelé en sélection alors que nombreux étaient persuadés que tant que Didier Deschamps était le sélectionneur, le joueur ne remettrait plus les pieds en équipe de France.

L’attaquant du Real Madrid, lui-même, l’avait même affirmé, en  2017, sur la chaine Canal +. Le temps presse et il faudra mettre tous les atouts du côté de l’équipe nationale afin d’aller chercher la qualification à la phase finale de la Coupe du monde.

Le coach Djamel Belmadi a avoué qu’il allait se «remettre en question». Allons-nous alors voir Andy Delort dans la prochaine liste des Verts ? Wait and see ! 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.