Énergies renouvelables, pétrochimie et ingénierie : Sonatrach signe un accord de coopération avec Sinopec

11/06/2024 mis à jour: 06:40
3836
Le PDG de Sonatrach recevant des explications de la part du partenaire chinois - Photo : D. R.

Le PDG de Sonatrach, Rachid Hachichi, et la délégation l’accompagnant en Chine ont visité le gisement gazier «fuling», exploité par le groupe  Sinopec dans la région de Chongqing. Il s’agit du plus grand gisement de gaz en Chine, avec une capacité de production annuelle allant jusqu’à 10 milliards de m3.

Le groupe Sonatrach et le groupe chinois Sinopec ont signé un protocole d’accord  visant à élargir la coopération, notamment dans les domaines de l’exploration, des énergies renouvelables, de la pétrochimie, de l’ingénierie et le développement des compétences.

Il s’agit, en particulier, selon un communiqué de Sonatrach, de coopération «en matière de technologies d’exploitation et de fabrication d’équipements.» Le groupe Sonatrach a manifesté, lors de sa visite en Chine, du 6 au 11 juin, sa volonté de renforcer son partenariat avec «Sinopec» et tirer profit de son expérience et expertise technologique dans l’exploitation des hydrocarbures.

Les deux parties ont convenu «d’exploiter les moyens de partenariat offerts dans le domaine du pétrole et du gaz en Algérie, en Afrique et dans le monde et de fabriquer des équipements industriels pour les hydrocarbures en Algérie», indique Sonatrach.

Le protocole d’accord, signé entre les deux parties vise selon la même source, «le renforcement du partenariat liant le groupe Sonatrach à ses partenaires chinois activant dans les domaines de l’énergie, de la numérisation et des technologies de l’information».

Lors de cette visite, Rachid Hachichi et la délégation l’accompagnant ont par ailleurs effectué une visite de terrain au gisement gazier «fuling», exploité par le groupe «Sinopec» dans la région de Chongqing, plus grand gisement de gaz en Chine, avec une capacité de production annuelle allant jusqu’à 10 milliards de m3, selon la même source.

Une rencontre entre les deux parties a été consacrée à la présentation de l’expérience du groupe «Sinopec», «pionnier dans plus de vingt-quatre pays,  en matière de développement de l’industrie pétrolière et gazière dans le monde», ainsi que son expertise en matière d’exploitation du gigantesque gisement «fuling», indique le communiqué.

«Efforts de sonatrach»

Le PDG de Sonatrach a eu en outre une rencontre avec le PDG de China National Petroleum Corporation CNPC et ses cadres dirigeants.

Une visite du Data center de cette compagnie, a été organisée, en plus d’une visite effectuée par la délégation à la compagnie «China Petrolium pipeline» CPP. «Le PDG du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, a rencontré à Pékin, le PDG de China National Petroleum Corporation (CNPC), Hou Qijun, avec lequel il a évoqué plusieurs sujets liés notamment à la coopération dans le domaine des hydrocarbures» avait souligné vendredi un communiqué du groupe Sonatrach.

La compagnie CNPC est «le plus grand producteur et fournisseur de pétrole et de gaz en Chine, en sus d’être l’un des plus grands fournisseurs de services pour les champs pétrolifères au monde. Ses opérations couvrent toutes les étapes de la chaîne de valeur de l’industrie pétrolière et gazière et elle jouit d’une réputation mondiale dans le domaine des infrastructures d’ingénierie», selon le communiqué.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre des «efforts de Sonatrach visant à explorer de nouvelles opportunités de coopération et d’investissement avec les entreprises chinoises partenaires», a permis de passer en revue «les moyens de renforcer les relations existantes et d’explorer de nouvelles perspectives de coopération avec CNPC, un acteur majeur du secteur pétrolier mondial reconnu pour son expertise technologique», avait précisé Sonatrach.

Il s’agit notamment de coopération, dans les domaines des hydrocarbures, de la transformation numérique et des technologies avancées dans l’exploration et la production des hydrocarbures.

Les énergies nouvelles et renouvelables ont également constitué un «point important» des discussions entre les deux parties, conformément aux «efforts de Sonatrach pour moderniser et améliorer ses opérations à travers la transformation numérique et l’adoption de technologies avancées», a ajouté la même source.

Cette visite et les discussions qui ont eu lieu ont permis de «mettre en lumière la volonté de Sonatrach de renforcer et d’élargir ses partenariats stratégiques avec les entreprises chinoises»,  conclut le communiqué.

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.