En tête du classement au championnat maghrébin de kung-fu : Le CW Tigzirt décroche 11 médailles d’or à Djerba

16/09/2023 mis à jour: 21:26
2109
17 participants et 17 distinctions pour le CW Tigzirt - Photo : D. R.

C’est un exploit authentique et surtout historique, celui qui a été réalisé par les athlètes du CW Tigzirt qui ont pratiquement fait table rase des trophées mis en jeu lors du championnat maghrébin de kung-fu qui s’est déroulé, la semaine dernière, dans la ville de Djerba,  en Tunisie. Ainsi, ces 17 jeunes qui ont représenté l’Algérie  dans ce challenge international se sont imposés de fort belle manière devant leurs adversaires.

Le club s’est adjugé la première place  du peloton en remportant, à l’art et à la manière, plusieurs distinctions.  Il revient de Tunisie avec, entre autres, 11 médailles d’or dans les bagages.  Elles ont été décrochées par Sofiane Semane (senior 78 kg), Lydia Guemlal (en senior- 64 kg), Islam Aregradj (junior - 70 kg), Hamza Mokhnache (Junior-56 kg), Abderrahmane Hamidi (junior-80 kg), Sarah Achartouche (junior - 48 kg), Ghalem Firdaous (junior -65 kg), Sohaib Makhzoum (Cadet -52 kg) , Ines Ziad (cadette -48 kg), Meriam Slimani (cadette -52 kg) et Ania Mehal (cadette -60 kg).

«C’est historique pour notre club qui a  dignement représenté l’Algérie dans cette compétition internationale. Mes athlètes ont fait preuve d’une grande détermination à arracher de très bons résultats. Ils ont tenu la promesse de revenir avec une moisson de médailles qui ont hissé notre équipe en tête du classement général de ce rendez-vous sportif», nous a déclaré l’entraîneur du CW Tigzirt, Moumouh Abderrahim.

L’exploit du CWT ne s’arrête aucunement là puisque des médailles d’argent  ont été également remportées par Mouhoun haithem, Nabi Arab,  Lounis Aissiouen et Kenza Ferhati.  Rahima Harriche et Amine Rahim du même club ont réussi, eux aussi, à monter sur le podium pour recevoir du bronze et couronner le championnat  maghrébin de kung-fu de manière grandiose. Par ailleurs, notons que ce n’est pas la première fois que les athlètes du CWT s’illustrent à l’international.

En juillet dernier, Lydia Guemlal et Sofiane Semane ont arraché respectivement la 4e et la 6e place au classement du championnat du monde universitaire qui s’est déroulé en Chine. Ils ont été, d’ailleurs, honorés par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cela, sans parler de la 2e place décrochée, l’année dernière, par le club lors de sa participation  à  la Ligue des champions  d’Afrique  de kung-fu qui a eu lieu en Egypte. Enfin, tout en conservant une  moisson de titres, le CW Tigzirt, qui a vu le jour en 2007, demeure toujours un vivier de jeunes champions.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.