En l’absence d’opération de battue : Prolifération de hordes de sangliers

18/04/2022 mis à jour: 11:51
1941
Photo : D. R.

Plusieurs localités de la capitale, celles de l’Ouest en particulier, sont envahies par les hordes de sangliers. 

Le phénomène qui a pris, ces dernières années, des proportions croissantes, inquiète les habitants de ces localités, qui craignent pour leurs enfants. 

Que ce soit à Tixreine, à Ain Naâdja, à Oued Romane ou à Draria, ce sont les écoliers qui sont les plus exposés au risque de se faire attaquer par une meute de sangliers et de marcassins, qui sortent non seulement de nuit, mais également de jour. 

«Les autorités locales doivent trouver rapidement une solution pour ce problème, car il est question de préserver nos enfants d’un danger avéré», confie un habitant de Oued Romane dans la commune d’El Achour, «des personnes adultes ont été attaquées. Il s’en est fallu de peu pour que l’irréparable ne se produise», ajoute-il. 

Les localités qui sont les plus touchées par la prolifération des sangliers sont celles qui se trouvent aux abords des bois et des forêts. 

Attirés par les restes de nourritures dans les niches à ordures, les sangliers sortent des bois pour s’alimenter. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.