Emigration irrégulière : 216 harraga secourus

31/07/2023 mis à jour: 18:05
2058
Photo : DR

Avant-hier, selon Heroes Del Mar, organisation non gouvernementale ibérique, cinq embarcations de fortune, parties des côtes algériennes, à bord desquelles se trouvaient 67 harraga dont une femme de 86 ans et 2 mineurs, en détresse, ont été secourus, in extrémis, par la marine espagnole dans la région de Carthagène, en Andalousie.
 

La même source a indiqué que, le lendemain dans la matinée, 15 personnes de nationalité algérienne, tous de sexe masculin, ont accosté saines et sauves sur une des côtes d’Almeria, avec leur bateau en fibre blanche, avec un moteur Yamaha de 85 chevaux. 

Il y a quatre jours, 22 autres migrants dont un handicapé moteur en fauteuil roulant, deux femmes et un mineur,  partis d’une côte algéroise, ont été sauvés par Ibiza Maritime Sauvetage, alors que leur patera de moteur Yamaha 75 chevaux dérivait au large.

12 autres personnes, tous Algériens, ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des secouristes de Garrucha, toujours dans sud de l’Espagne.

Selon la Garde civile de Carthagène, la semaine dernière, ses services ont intervenu pour sauver 11 embarcations contenant 100 harraga algériens. 

Cependant, ajoute la même source, un cadavre a été récupéré sur une des plages d’Almeria en cette fin du mois de juillet. La victime est méconnaissable.

Malgré les odyssées dramatiques à répétition dans le Méditerranée et les lois dissuasives, les harraga, tous âges et sexes confondus, s’obstinent à tenter de joindre l’autre rive.  
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.