Élections locales partielles à Tizi Ouzou et Béjaïa : Le FFS annonce sa participation

24/07/2022 mis à jour: 00:01
1354
Photo : D. R.

«L’objectif de la participation du FFS est de gagner des espaces dans les Assemblées populaires communales concernées et profiter de ce rendez-vous pour promouvoir son projet politique et plaider en faveur de sa vision de la gestion locale basée sur la démocratie participative et la solidarité locale», lit-on dans un communiqué.

Le Front des forces socialistes (FFS) annonce sa participation aux élections locales partielles dans six communes de Kabylie, convoquées pour le 15 octobre prochain. C’est ainsi la première formation politique à s’engager dans cette nouvelle compétition électorale.

«Conformément à la résolution du conseil national extraordinaire du 10 septembre 2021 portant décision de participation aux élections locales du 27 novembre 2021, et dans le prolongement de cette participation, le FFS informe l’opinion publique qu’il prendra part aux élections locales partielles prochaines convoquées pour le 15 octobre 2022 dans quatre communes de la wilaya de Béjaïa et deux autres communes au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou», indique ce parti dans un communiqué rendu public hier.

Ce faisant, le FFS justifie sa participation par son souci de «gagner des espaces dans les assemblées populaires». «L’objectif de la participation du FFS est de gagner des espaces dans les Assemblées populaires communales concernées et profiter de ce rendez-vous pour promouvoir son projet politique et plaider en faveur de sa vision de la gestion locale basée sur la démocratie participative et la solidarité locale», lit-on dans ce communiqué.

Poursuivant, la direction du parti «demande à ses structures locales et à ses militants, notamment ceux concernés par cette échéance, d’œuvrer afin d’assurer la réussite dans cette élection et permettre au parti d’atteindre les objectifs tracés à travers cette participation».

Le corps électoral pour ces élections locales partielles a été convoqué le 17 juillet dernier. Cette élection concerne les communes de Feraoun, M’cisna, Toudja et Akbou dans la wilaya de Béjaïa, et les communes d’Aït Mahmoud et Aït Boumahdi dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Les élections locales dans ces communes, rappelons-le, n’ont pas eu lieu, faute de candidats. Aucune des formations politiques engagées dans cette compétition, organisée en novembre 2021, y compris le FFS, n’a réussi à constituer des listes de candidatures dans les six communes en question.

La situation était presque identique dans plusieurs autres localités du pays où le scrutin s’est déroulé avec une seule liste de candidatures, mais l’élection a été maintenue et les résultats ont été validés. Cette élection a été marquée, pour rappel, par un faible taux de participation (35,97%, selon les résultats communiqués par l’ANIE). 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer