Débat de haut niveau au Conseil de sécurité au sujet des menaces terroristes

29/03/2023 mis à jour: 03:27
794

La question de la lutte contre le terrorisme et de la prévention de l’extrémisme violent a été au menu d’un débat de haut niveau hier au Conseil de sécurité de l’ONU. 

La séance a été présidée par le président mozambicain, Filipe Nyusi, dont le pays assure la présidence du Conseil de sécurité pour le mois en cours. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, le président de l’Union africaine (UA), Azali Assoumani, et le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, devaient intervenir lors du débat. «La lutte contre le terrorisme et la prévention de l’extrémisme violent propice au terrorisme en renforçant la coopération entre l’ONU et les organisations et mécanismes régionaux» était le thème choisi pour ce débat. 

Le Mozambique a préparé une note conceptuelle pour la réunion, dans laquelle il précise que le débat visait à explorer et à renforcer les opportunités d’engagements des pays en vertu du Chapitre VIII de la Charte des Nations unies concernant l’appui des initiatives de lutte contre le terrorisme. Selon le même document repris par l’APS, le débat sera l’occasion pour le Conseil de sécurité de réfléchir et d’améliorer le cadre de la coopération entre l’ONU, l’UA et les organisations sous-régionales dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 

Plusieurs défis spécifiques dans ce domaine sont identifiés dans la note conceptuelle, notamment le recours aux solutions régionales issues des pactes de sécurité, ainsi qu’aux mécanismes bilatéraux, la rareté des ressources financières et matérielles pour la surveillance et d’autres utilisations militaires, et la coordination des priorités entre les différents acteurs, compte tenu de la nature changeante des actes terroristes dans différents contextes géographiques.

Il est attendu que certains membres du Conseil de sécurité expriment leur soutien aux initiatives africaines de lutte contre le terrorisme. Plusieurs initiatives régionales et sous-régionales de lutte contre le terrorisme sont actuellement actives sur le continent. Les participants devraient également se référer aux initiatives spécifiquement axées sur le terrorisme mises en place conjointement par l’ONU et l’UA, telles que le groupe de travail technique ONU-UA sur la prévention de l’extrémisme violent et la lutte contre le terrorisme, qui vise à accroître la coordination de la lutte contre le terrorisme entre les deux organisations.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.