CS Constantine : Madani officiellement clubiste, Hadj Kamel confirmé

04/07/2022 mis à jour: 22:05
1334
Photo : D. R.

Le CS Constantine a entamé, samedi après-midi à Chaâb Erssas, la préparation en perspective de la prochaine saison. Cette séance de reprise s’est effectuée en présence de dix-huit joueurs, dont les anciens Rahmani, Belaïli, Derradji, Mammeri, Belmessaoud, Benchaïra, Kemoukh et Lakdja, les réservistes champions d’Algérie, Bensahli, Zermane, Chekkal, Barkat, Temine, Mehazem, Grioua, Bendaoud, ainsi que Bouldjedriet, le gardien Abed, retenus officiellement parmi les seniors.

Manquaient à l’appel Boukerrit, Rebaï, Chettih, Aïboud, Messibah, Dib et Ardji, en plus des trois éléments en négociations pour leur libération, Itim, Belahouel et Hamzaoui. Pour l’entraîneur Kheireddine Madoui, qui s’est exprimé sur la page officielle du CSC sur les réseaux sociaux, l’essentiel était de lancer la phase de préparation, même en l’absence de l’ensemble de l’effectif, en ce sens que les nouveaux joueurs rallieront le groupe avant le départ en stage d’intersaison, lequel devra se dérouler dans une quinzaine de jours en Tunisie, plus précisément à Hammam Bourguiba.

Concernant l’attaquant Debbih, le technicien a déclaré que le joueur a manifesté le besoin de partir, et que la direction n’était pas contre sa libération, à condition que le club recruteur, le MC Alger en l’occurrence, consente à dédommager le CSC ou encore à échanger l’ailier de poche contre un autre international A’, et que pour le moment, les négociations étaient au point mort. Le cas de Marcellin Koukpo est quasi similaire.

Le buteur de l’équipe a demandé par l’intermédiaire de son manager une augmentation salariale, ce qui a été refusé par les dirigeants, pour lesquels toute révision des émoluments de l’international béninois doit être assortie d’une prolongation de la durée de son engagement. Au registre des nouvelles recrues, seul le nom du défenseur du NC Magra, Mohamed Amine Madani, a été confirmé par Madoui.

Celui-ci devra remplacer Mebarakou, dont le contrat n’a pas été renouvelé. Pour en revenir au groupe, qui devra être composé de 24 à 26 joueurs, le coach a affirmé que l’un des jeunes ayant atteint l’âge de 23 ans (Mehazem et Bensahli) devra être prêté, alors que les autres s’entraîneront avec les seniors et seront convoqués au gré des besoins de l’équipe.

Le compartiment offensif reste, quant à lui, à étoffer, et Madoui a évoqué la piste d’un joueur de l’Afrique subsaharienne ou un binational, sans toutefois donner plus de détails. En parallèle, des noms continuent à circuler, notamment ceux de Bouhakak et Chikhi (JS Kabylie), Debbari (ES Sétif), Meddahi (NA Hussein Dey), Khalfallah (CR Belouizdad) et Fathallah (MCA).

Enfin, des sources journalistiques ont fait état de la décision du CA de la SSPA de « confirmer » le directeur sportif Kamel Benabdellahau poste qu’il occupe (sans avoir mis le pied à Constantine !) depuis début janvier, et également de signifier sa fin de mission au DG Gourari et au manager Griche. Si elles se vérifient, ces décisions pourraient miner pour de bon  démarrage du CSC cette année, car si la gestion du mercato par le duo sus-mentionné est décriée par une partie des supporters, Hadj Kamel fait bien l’unanimité contre lui au sein de la famille clubiste.

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.